[⏪ On rembobine] Se7en: meurtres et châtiments

Note des lecteurs1 Note
4.5
Note Horreur Québec

À une semaine de la retraite, le détective Somerset (Morgan Freeman) accueille son remplaçant, le détective Mills (Brad Pitt), afin que la transition se passe le mieux possible. Malgré qu’un conflit de personnalités crée des tensions entre les deux inspecteurs, ces derniers sont obligés de faire équipe afin d’enquêter sur une série de meurtres planifiée en fonction des sept péchés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, la luxure, l’orgueil, l’envie et la colère.

Le scénariste Andrew Kevin Walker (Brainscan, Hideaway, Sleepy Hollow) a eu l’idée de cette histoire à l’époque où il vivait à New York et tentait de lancer sa carrière. Une expérience douloureuse qui l’a fortement inspiré pour l’écriture de Se7en, qui fête son 25e anniversaire cet automne. Le blues de la métropole est d’ailleurs dépeint d’une manière extrêmement efficace dans ce deuxième long métrage de David Fincher, qui avait fait une croix sur sa carrière cinématographique après le tournage difficile et frustrant d’Alien 3. Séduit par le scénario de Walker, Fincher a pu ainsi retourner à ses anciennes amours et proposer avec ce film néo-noir, une «médiation sur le mal» et l’apathie.

Seven affiche filmC’est d’ailleurs cela qui pousse John Doe (l’inquiétant Kevin Spacey) à commettre des meurtres. Choqué par l’indifférence de ses contemporains aux péchés qui sont commis tous les jours, Doe souhaite attirer l’attention de la population sur le déclin moral de la société et marquer les esprits durablement. Cependant, comme il le dit lui-même suite à son arrestation, il ne suffit plus de taper sur l’épaule d’une personne pour qu’elle t’écoute, il faut dorénavant la frapper sur le crâne avec un marteau.

Afin de dépeindre cette sombre ville anonyme où il pleut tout le temps – à l’exception de la journée présentant le dernier acte – et dans le but de «faire un film en noir et blanc en couleur», Fincher fait appel au talentueux directeur photo iranien Darius Khondji. Connu à l’époque pour son travail sur le Delicatessen de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet, Khondji travailla par la suite sur des productions telles qu’Evita, The Ninth Gate et The Beach. Pour la musique, Howard Shore qui a fait quatre ans auparavant la bande sonore The Silence of the Lambs, est aussi engagé.

Seven image film
Comme c’est souvent le cas dans la filmographie de David Fincher, la direction artistique est magnifique. Se7en reprend les tropes du film noir afin d’aborder avec beaucoup de virtuosité des thèmes tels que l’individualisme, la solitude et le manque d’espace qui affligent de nombreux citadins. La vérité est donc occultée par la pluie et par des fenêtres opaques, obstruées par des barreaux, des rideaux et même du papier journal.

Du côté de la distribution, en plus des susnommés, plusieurs grosses pointures apparaissent à l’écran. Dans le rôle de la femme du détective Mills, Gwyneth Paltrow interprète à merveille une future maman, enseignante de formation, incapable de s’adapter à cette métropole qu’elle déteste. Si elle était à l’époque la compagne de Brad Pitt dans la vie réelle, c’est après avoir vu le film Flesh and Bone que David Fincher a porté son dévolu sur l’actrice. Également au générique, R. Lee Ermey – eh oui, le sergent Hartman dans Full Metal Jacket – incarne le bienveillant capitaine de police, patron des deux détectives.

Une partie des spectateurs ont été déçus par la finale particulièrement déprimante du film (et prévisible selon certains), mais pour d’autres, Se7en a été une véritable claque à la gueule. Un chef-d’œuvre dont l’esthétisme et l’ambiance frôlent la perfection et, qui suite à son succès au box-office, a stimulé la production d’une tonne d’émules qui cherchèrent à répéter l’exploit, avec plus ou moins de succès (Bone Collector, Resurrection et Primal Fear, pour ne nommer que ceux-là).

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.