[⏪ On rembobine] The Watcher in the Woods: dans la forêt désenchantée

Note des lecteurs0 Note
3.5
Note Horreur Québec

Lorsqu’une famille emménage dans un vieux manoir Anglais, celle-ci est accueillie par la charitable Mme Aylwood (Bette Davis), gardienne des lieux. Alors que des incidents bizarres commencent à se produire, les deux jeunes sœurs Jan et Ellie (Lynn-Holly Johnson et Kyle Richards) feront équipe pour résoudre un mystère concernant une adolescente décédée une trentaine d’années plus tôt et dont tout le voisinage semble vouloir oublier. Dans la lignée de leurs films plus «matures» comme Something Wicked This Way Comes et Condorman, c’est le 17 avril 1980 que Disney présenta The Watcher in the Woods (ou Les yeux de la forêt) pour la première fois.

The Watcher in the Woods affiche filmAyant précédemment mis en scène Escape to Witch Mountain et sa suite Return from Witch Mountain pour le studio, John Hough était de retour pour ce conte familial et macabre, jouant avec l’horreur et le fantastique. Étant également réalisateur de The Legend of Hell House (1973), l’épouvante ne lui était donc pas du tout inconnue. Facilité évidente à jouer avec les ambiances, il parvient à surprendre les plus sceptiques à se faire prendre au jeu. Car, même si on s’adresse aux plus jeunes, cette histoire de fantôme et de boisé hanté ne laisse personne de glace.

Bien sûr, la présence de la légendaire Bette Davis y est pour quelque chose. La star de Whatever Happened to Baby Jane offrait sa quatre-vingt-cinquième performance dans un long-métrage et sa présence n’était pas moindre malgré son âge avancé et sa santé fragile. Entourée d’acteurs déjà bien établis, Davis vole toutes les scènes où elle y apparaît – malgré un rôle plutôt secondaire – alors que les nouvelles venues Lynn-Holly Johnson (007: For Your Eyes Only) et Kyle Richards (Halloween Kills) forme le duo d’héroïnes.

The Watcher in the Woods film

Avec des recettes de 9M$, le film n’amassa qu’un maigre 5M$ ce qui fut un échec lamentable pour les studios Disney. Malgré tout, et avec le temps, il s’est vite retrouvé dans la catégorie des films cultes pour un très large public, même qu’un remake a été produit pour la télévision en 2017, mettant en vedette Anjelica Huston (The Addams Family). Quoi qu’il en soit – et en dépit de ses nombreuses imperfections – The Watcher in the Woods est une petite perle noire comme seules les années 80 pouvaient en faire et une excellente introduction au cinéma d’épouvante pour les plus novices.

Note des lecteurs0 Note
3.5
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.