barbarian

Sorcières sympathiques et documentaire queer: 5 nouveautés horreur à ne pas manquer en septembre

Même si le mercure affichait encore au-dessus de 30°C plus tôt cette semaine, sentez-vous l’odeur de l’automne qui approche tranquillement? La saison de l’Halloween est à nos portes et les plateformes et distributeurs s’en donneront à cœur joie encore cette année pour contenter les fans de cinéma horrifique. Voici cinq films à ne pas manquer en septembre:

Barbarian 👉 le 9 septembre au cinéma

Bill Skarsgård (It), Georgina Campbell (Black Mirror) et Justin Long (Jeepers Creepers) tiennent la vedette du film où une réservation Airbnb tourne au vinaigre — notre concours pour la projection spéciale à Montréal est toujours en cours au moment d’écrire ces lignes! D’après les premières images (et les premiers commentaires plutôt positifs sur les réseaux sociaux), Barbarian promet une généreuse dose de revirements et un thriller assez haletant.

Une jeune femme est en route vers Détroit où elle doit se rendre pour une entrevue professionnelle et où elle a réservé une maison en location.  À son arrivée, tard en soirée, elle réalise que la maison a été louée en double et un homme étrange y est déjà installé.  Sans y réfléchir davantage, elle décide d’y passer la soirée et découvre qu’il y a bien plus à craindre que la présence de cet homme.

BARBARIAN | Official Trailer

Speak No Evil 👉 le 15 septembre chez Shudder

Shudder prévoit 61 jours d’horreur qui commencent ce mois-ci avec une sélection de titres exclusifs à voir pendant la période de l’Halloween. La production Danemark/Pays-Bas Speak No Evil, de Christian Tafdrup (A Horrible Woman), qui avait fait beaucoup de bruit lors de son passage à Fantasia cet été, est du lot et d’après notre critique on ne peut plus positive, vous devriez vous y risquer: «C’est à la fois l’une des meilleures et des pires choses que vous verrez cette année.»

En vacances en Toscane, une famille danoise se lie instantanément d’amitié avec une famille néerlandaise. Des mois plus tard, le couple danois reçoit une invitation inattendue à rendre visite aux Hollandais dans leur maison en bois et décide de partir pour le week-end. Cependant, la joie des retrouvailles est rapidement remplacée par des malentendus. Les choses deviennent progressivement incontrôlables, car les Néerlandais se révèlent être tout autre chose que ce qu’ils ont prétendu être. La petite famille danoise se retrouve maintenant piégée dans une maison dans laquelle elle aurait aimé ne jamais être entrée.

Don’t Worry Darling (Ne t’inquiète pas chérie) 👉 le 23 septembre au cinéma

Après Midsommar, l’actrice Florence Plugh est de retour à l’horreur dans Don’t Worry Darling, thriller psychologique très attendu d’Olivia Wilde (Booksmart). Si le film fait beaucoup jaser dernièrement quant au conflit opposant la cinéaste et Shia LaBeouf à propos du remerciement de l’acteur de la production, on a surtout hâte de voir le couple formé à l’écran par Plugh et Harry Styles (Dunkirk) dans la production qui n’est pas sans rappeler The Stepford Wives.

Dans les années 1950, une femme au foyer vivant avec son mari dans une communauté expérimentale utopique commence à s’inquiéter que sa compagnie glamour puisse cacher d’inquiétants secrets.

Don't Worry Darling | Official Trailer #2

Hocus Pocus 2 (Abracadabra 2) 👉 le 30 septembre chez Disney+

Certains se pincent encore, mais c’est plus qu’officiel: la suite du film culte Hocus Pocus arrive officiellement ce mois-ci! Le trio original Bette Midler, Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy est de retour dans le rôle des sœurs Sanderson, de même que Doug Jones dans le rôle de Billy Butcherson… mort-vivant, évidemment. Honnêtement, tous les ingrédients sont rassemblés pour plaire aux fans qui espéraient un nouveau film depuis maintenant presque 30 ans.

Vingt-neuf années après avoir été ressuscitées par la bougie à flamme noire, les diaboliques sœurs Sanderson sont de retour pour de nouvelles aventures délirantes. Assoiffé de vengeance, le trio de sorcières du XVIIe siècle est déterminé à profiter de la nuit d’Halloween pour ravager la ville de Salem. Trois adolescents feront tout pour les en empêcher, mais arriveront-ils à les arrêter avant l’aube?

Teaser Trailer | Hocus Pocus 2 | Disney+

Queer for Fear: A History of Queer Horror 👉 dès le 30 septembre chez Shudder

Après les excellents Horror Noire et Leap of Faith, Shudder est de retour au documentaire avec Queer for Fear qui, vous l’aurez deviné, traite du rôle de la communauté LGBTQIA2+ au sein du genre. La série en quatre parties est diffusée dès le 30 septembre en raison d’un épisode par semaine. Dans un premier extrait publié (plus bas), le cinéaste Oz Perkins (Gretel and Hansel) discute du rôle de son père, Anthony Perkins, dans le Psycho d’Alfred Hitchcock! Ça risque d’être un essentiel de l’automne.

Queer for Fear est une série documentaire en quatre parties sur l’histoire de la communauté LGBTQ+ dans les genres horreur et thriller. De ses origines littéraires avec les auteurs queer Mary Shelley, Bram Stoker et Oscar Wilde, aux idéologies des années 1920 qui ont influencé les monstres de la Universal et Hitchcock, en passant par les films d’invasion extraterrestre «lavender scare» du milieu du XXe siècle et les effusions de sang obsédées par le sida des films de vampires des années 80, Queer for Fear réexamine les histoires de genre à travers une lentille queer, les voyant non pas comme des récits violents et meurtriers, mais comme des histoires de survie qui résonnent thématiquement avec un public queer de partout.

Bon mois de septembre!

Fondateur et rédacteur en chef

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×