S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
The Curious Creations of Christine McConnell: Tim Burton aux fourneaux
9Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
8.5

Jeune femme talentueuse dont la célébrité a été propulsée par Instagram, Christine McConnell est une pâtissière/socialite/pin-up/couturière qui apprête l’économie familiale à la sauce gothique. En mai 2017, lors de la sortie de Alien: Covenant, elle a charmé le monde entier avec ses pâtisseries ultra réalistes et une séance photo du tonnerre; d’autres photo shoots publiés sur les réseaux sociaux l’ont fait habiter l’univers de films et de séries comme Friday the 13th, Stranger Things et Gremlins. La surprenante McConnell peut ajouter une corde à son arc puisqu’elle est désormais à la tête de sa propre série sur Netflix, un délicieux hybride entre The Martha Stewart Show, The Addams Family et The Muppets Show.

Dans The Curious Creations of Christine McConnell, Christine partage un manoir à la fois sinistre et coquet avec ses compagnons d’outre-tombe Rankle (un chat momifié à l’égo démesuré), Rose (un patchwork de roadkills qui sent la poubelle) et Edgar (un gros méchant loup niaiseux). Un monstre tentaculaire, Millie, vit dans le réfrigérateur. Le miroir renvoie le reflet du fantôme de Vivienne (Dita von Teese), l’amie et confidente de Christine. Et une horrible créature velue appelée Bernard vit dans le sous-sol, où elle dévore les facteurs. Ces joyeux colocs reçoivent plusieurs visites, comme celles du copain tueur de série, de la cousine psychopathe et du voisin qui ne se mêle pas de ses affaires.

Difficile de décrire The Curious Creations of Christine McConnell, sinon qu’il s’agit d’un mélange macabre d’émission de cuisine et de sitcom pour enfant — la série est d’ailleurs produite par The Jim Henson Company, une compagnie fondée par le créateur des Muppets. Cela dit, si vous cherchez des idées pour le souper de mardi prochain, vous aurez beaucoup plus de chance avec Ricardo. Dans sa cuisine pastel, Christine prépare des gâteaux et des biscuits incroyablement détaillés. À moins d’avoir une journée complète, un arsenal de cuisine digne d’un restaurant, une armée de sous-chefs et du talent à revendre en peinture et en sculpture, on peut parier que vos efforts échoueront monstrueusement!

À l’instar du peintre Bob Ross, Christine McConnell a une personnalité apaisante. Regarder ses doigts parfaitement manicurés confectionner des têtes réduites en biscuit ou un pâté au poulet en forme de poule a quelque chose de presque hypnotisant. Avec leur humour mordant et leurs plans démoniaques, les marionnettes Rankle, Rose et Edgar ajoutent du pep. Même si les blagues sont méchantes, elles restent tout de même assez grand public pour écouter l’émission avec ses enfants (gare toutefois à l’épisode 2, où les parents plus réservés pourraient trouver too much certaines blagues à connotation sexuelle).

The Curious Creations of Christine McConnell ne compte que six épisodes et on espère que Netflix nous en offrira des dizaines d’autres. Parce que franchement, y a-t-il quelque chose de plus intrigant et délicieux qu’une pâtissière rockabilly qui prépare un sablé géant en forme de planchette Ouija avec un raton-laveur zombie et un chat cadavérique?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.