Une femme se transforme dans le film de loup-garou canadien «Bloodthirsty»

Après Ginger Snaps et Wolfcop, le Canada aura droit un nouveau film de loup-garou!

The Hollywood Reporter annonce cette semaine que le film Bloodthirsty, de la cinéaste Amelia Moses (Undress Me), est présenté lors de la première édition du Marché du film virtuel de Cannes présentement en cours.

Le site décrit le film comme un conte de loup-garou effrayant, avec un penchant pour le body horror, qui se construit lentement et explore les anxiétés féminines.

Un premier synopsis est partagé:

Les médicaments antipsychotiques d’une jeune chanteuse ne mettent pas fin à ses rêves éveillés où elle se voit en loup. C’est avant qu’elle ne soit invitée après le succès de son premier album à travailler au studio éloigné dans les bois d’un producteur de musique notoire.

Lauren Beatty (Jigsaw, Pay the Ghost) et Greg Bryk (Rabid, Saw V) tiennent la vedette en compagnie Michael Ironside (Turbo Kid) et Katharine King So.

Il s’agit d’un deuxième long-métrage pour la réalisatrice de Vancouver qui habite maintenant à Montréal. Son premier film, Bleed Like Me, qui met également en vedette Beatty, sera présenté en première mondiale cet été à Fantasia et raconte l’histoire d’une jeune femme dans un chalet l’hiver qui croit que les incisions dans ses bras prouvent que sa meilleure amie lui vole son sang.

La cinéaste commente:

Hollywood aime mettre de l’avant des femmes fortes. Oui, je suis tout à fait pour ça. Mais je veux toujours voir des femmes vulnérables ou un peu tordues, qui se débattent aussi, parce que c’est dans la nature humaine.

Le premier court-métrage de Moses, Undress Me, présenté à Fantasia et SPASM, est disponible en ligne:

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.