[Critique] Hubie Halloween: pour fans d’Adam Sandler seulement

Note des lecteurs2 Notes
2.5
Note Horreur Québec

Fan fini de la fête des sucreries, Hubie Dubois (Adam Sandler, en mode déficient) est l’idiot du village, son sobriquet depuis plus de 50 ans vivant toujours chez sa maman, que tout le monde (incluant Monsieur Landolfa, interprété par Ray Liotta) se plaît à niaiser, ridiculiser, intimider. Enfin, sauf sa maman chérie et la jolie Violet (Julie Bowen, vue aussi dans Happy Gilmore). Lorsqu’un psychotique s’évade de l’hôpital psychiatrique (comme dans Halloween), qu’un étrange voisin (l’inimitable Steve Buscemi) emménage juste à côté (comme dans The ‘Burbs) et que surviennent de mystérieuses disparitions, c’est à Hubie de sauver, vous l’aurez deviné, Halloween. Rien de moins. Après tout, il vit sur la rue Elm dans la ville de Salem, t’sais.

Hubie Halloween affiche filmBien que l’idée d’une comédie d’Halloween avec Adam Sandler puisse être attirante sur papier, il va falloir revoir vos attentes avant de peser sur Play. Car il faut savoir que, contrairement à ce que la bande-annonce pourrait laisser croire, ce n’est pas une parodie «à usage unique» (à la Scary Movie), ni un film d’horreur. Non, il n’y a pas une goutte de sang ici les amis. À vrai dire, Hubie Halloween est aussi horrifique que la Grande citrouille de Charlie Brown. Malgré la thématique et les nombreuses références (ou clichés?) au genre qui nous passionne, on a plutôt affaire à une épaisse niaiserie en mode bon enfant, où l’on croise Ben Stiller et Rob Schneider, de vieux potes de Sandler. Avec une bien gentille morale à la clé (ce n’est pas gentil d’intimider autrui), on se croirait quasiment chez Disney.

Cependant, il y a beaucoup à aimer dans ce gros party du 31 octobre qui vient de débarquer sur Netflix. Avec ses clins d’œil à des classiques (comme Frankenstein) et son humour aussi physique que potache, on doit avouer s’être quand même marré en masse, même si son parler style patate chaude vient rapidement à lasser. Au menu, on passe d’une soirée costumée à une maison hantée, en passant par un champ de maïs, une station de radio, un labyrinthe et même un ciné-parc avec une auto menaçante (!), non sans avoir croisé tout plein de masques (comme celui de Scream), des sorcières et un loup-garou, avant une finale à la Scooby-Doo.

Bref, malgré une trame sonore qui rock (Ghostbusters, Monster Mash, du Nekromantix, etc.) et un sympathique bêtisier (pendant le générique), Hubie Halloween reste une trop sage comédie que seuls les fanatiques de Sandler risquent d’apprécier.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.