WHY01

[Critique] «Why Don’t You Just Die!»: bonnes volées de Russie

Note des lecteurs0 Note
4
Note Horreur Québec

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois, c’est toujours un événement, mais ça l’est encore plus dans Why Don’t You Just Die, où Matvey (Aleksandr Kuznetsov, The Scythian) compte assassiner le père abusif de sa copine à la demande de celle-ci. Évidemment, la tâche est loin d’être simple, et le jeune homme découvre vite que son beau-père, un flic brutal et costaud, n’est décidément pas prêt à mourir.

Why don't you just die affiche filmPoursuivant leur jeu de chat et de souris dans un petit appartement de Moscou, les personnages enchaînent les batailles et les tortures sanglantes sous une trame sonore déchaînée, qui passe des grands scores western à la Morricone à la musique folklorique russe avec l’énergie (et les lésions) d’un cascadeur dopé au krokodil. Les couleurs saturées et la caméra nerveuse font écho à la musique et aux effets sonores prononcés dans ce thriller hyperstylisé.

Le premier long métrage de Kirill Sokolov, que certains ont vu à Fantasia l’été dernier, saisit et divertit avec son parfait équilibre entre drame familial, comédie et film d’action. En fait, Why Don’t You Just Die est un exemple remarquable de film qui rend hommage à ses inspirations sans tomber dans le piège de l’imitation. Même si elle rappelle le cinéma des frères Coen, de Sergio Leone, de Quentin Tarantino et, surtout, de Guy Ritchie, tant dans la forme que dans ses thèmes, la production possède une identité résolument russe qui lui est propre.

Ceux qui aiment l’humour mordant, l’action hyperactive et les perceuses électriques (!) ne s’ennuieront pas!

Why Don't You Just Die! - Official Trailer HD

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×