[Fantasia 2018] Knuckleball: les vertus de la balle papillon

Note des lecteurs2 Notes
8
7

En visite chez son grand-père pour quelques jours, un jeune garçon découvre que ce vieil homme qu’il connaît à peine camoufle certains secrets dans sa ferme isolée. Les choses deviennent encore plus étranges lorsqu’il fait la connaissance d’un inquiétant voisin qui semble détester particulièrement le vieillard.

Après la renommée que s’est attribué le très bon Better Watch Out, il fallait s’attendre à voir plusieurs créateurs tenter d’emprunter le sentier du Home Alone horrifique. Ne boudons pas notre plaisir pour autant, puisque ce long-métrage de Michael Peterson (Lloyd the Conqueror) a le mérite de transformer notre paysage rural en univers de cauchemar.

Kruckleball est un petit film canadien excessivement savoureux. Si les créateurs ne rechignent pas vers l’utilisation de certains clichés faciles, ils réussissent à transmettre une certaine ambiance de cette campagne isolée. Sans les comportements imbéciles des parents, nous serions face à un excellent thriller minimaliste. Difficile de saisir pourquoi la jeune mère, qui garde un souvenir cauchemardesque de cette ferme et qui semble très éloignée de cet homme froid lui servant de père, décide d’y laisser son jeune fils.

Le cinéaste maîtrise assez bien les codes du suspense et n’hésite aucunement à les faire basculer dans l’horreur. Nous aurions aimé davantage de revirements inattendus, mais l’ensemble se laisse très bien regarder. Il n’en reste pas moins que le réalisateur livre un travail plus qu’efficace et que sa direction d’acteur est d’une grande finesse. Le moins que l’on puisse dire est qu’il a su les sélectionner.

La distribution est impeccable. Michael Ironside (Scanners, Turbo Kid) est phénoménal et Munrow Chambers (Turbo Kid, Godsend) surprend. Dans le rôle du personnage principal, le jeune Luca Villacis (The Midnight Man) fait preuve d’une grande maturité.

[button color=”blue” size=”normal” alignment=”none” rel=”follow” openin=”samewindow” url=”https://www.horreur.quebec/fr/critiques/festivals/fantasia-2018/”]Consultez notre couverture Fantasia 2018[/button]
Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed