S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
[Fantasia 2018] The Man Who Killed Hitler and Then The Bigfoot: l'homme est la bête
7.2Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
6.8

Un vieil homme qui a assassiné Hitler lors d’une mission secrète durant la Deuxième guerre se voit confier la tâche de mettre à mort un Bigfoot rongé par un virus qui pourrait se répandre et anéantir l’humanité.

L’histoire de cet homme qui doit, à deux étapes différentes de sa vie, tuer par devoir est remplie de petits détails ingénieux. Laquelle des deux cibles est la véritable bête? Celle qui choisit d’éliminer le monde ou celle qui sans le savoir est contagieuse?

Quand on peut entrevoir les noms de John Sayles et de Lucky McKee dans une quelconque production, il faut s’attendre à un long-métrage plus lourd (dans le bon sens du terme) où l’abondance de notations psychologiques l’emportera sur la facilité.

The Man Who Killed Hitler and Then The Bigfoot est avant tout le portrait d’un homme déchu souffrant peut-être trop de la non-reconnaissance d’un geste héroïque. Sans atteindre la richesse scénaristique du Lone Star de Sayles ou la puissance des images symboliques de The Woman, le film du nouveau venu Robert Krzykowski demeure une surprise assez rafraîchissante. Le parallèle que l’on tisse entre ces deux êtres mythiques, Hitler et le Bigfoot, donne lieu à une série de réflexions savoureuses. Les créateurs humanisent la créature autant par l’aspect physique qu’on lui donne que par la perception du héros.

On insiste sur le caractère mythique de la figure d’Hitler, si souvent représenté et étudié qu’on en saisit de moins en moins l’essence. C’est avec cette optique qu’on en vient à en réinventer une.

Si la mise en scène semble plus alerte dans sa représentation de la confrontation avec le dictateur que dans celle avec l’animal, rien de bien défaillant ne se glisse devant nos yeux. Dans le rôle-titre, Sam Elliott crève littéralement l’écran.

En résumé, un film lent, mais très intéressant à plusieurs niveaux.

Consultez notre couverture Fantasia 2018

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.