[Critique] «Monstrous»: un monstre trop peu présent

Note des lecteurs0 Note
3
Note Horreur Québec

Une jeune femme part à la recherche de réponses après la disparition mystérieuse de son amie à Whitehall, New York; une ville des Adirondacks connue pour ses observations de bigfoot. Elle apprend rapidement que se cacher dans les bois est un mal plus sinistre qu’elle ne pourrait l’imaginer.

Monstrous de Bruce Wemple, troisième film du cinéaste, paraît aujourd’hui en DVD et vidéo sur demande. Le scénario est écrit par Anna Shields (Little Bi Peep, The Executioners), qui joue également le rôle principal, et met aussi en vedette Rachel Finninger, Hannah McKechnie, Catherine Daddario, ainsi que Dylan Grunn dans le rôle du sasquatch. La quasi-totalité de la distribution avait déjà joué pour Wemple dans le film Lake Artifact.

Monstruous affiche filmLe thème du bigfoot n’est certes pas aussi exploité que d’autres films de créatures comme les requins, mais on peut tout de même en compter plusieurs, dont certains fort réussis. Les films de ce sous-genre de l’horreur ont tous une chose en commun: le mystère entourant ladite créature. Soit on remet en doute son existence, soit on la montre très peu. Ici, on ne fait pas exception. Si on a droit à une prémisse puissante, il faudra attendre longtemps avant que le sasquatch ne revienne dans le récit. L’une des forces de ce film est la direction photo lors des apparitions et le jeu de lumière qui donne des plans mémorables, mais malheureusement, ces scènes sont trop peu présentes.

Si on opte pour un monstre qui ne se montre pas très souvent, on met plutôt l’emphase sur une intrigue qui se trame entre les deux personnages féminins. On détourne le récit plutôt classique pour initier d’avantage une histoire de suspense psychologique, ce qui n’est pas mauvais en soi. Il en résulte un film avec sa propre identité, qui se dissocie des autres du même genre. Par contre, les amateurs de monstres risquent d’être déçus, car la bande-annonce laisse croire qu’ils se retrouveront au cœur du récit, ce qui n’est pas le cas. Cela dit, l’histoire en vaut tout de même la peine et la finale s’avère très satisfaisante. Les acteurs réussissent aussi bien leur travail malgré leur jeune carrière.

Monstrous reste un film intriguant qui nous interpelle au fur et à mesure qu’on découvre les personnages au centre du récit. Si par contre vous cherchez un film où la tension et l’action sont au rendez-vous, vous trouverez peut-être davantage votre compte avec Exists d’Eduardo Sánchez, disponible sur Shudder.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.