[Fantasia 2019] «The Odd Family: Zombie on Sale»: retrouver sa jeunesse

Note des lecteurs0 Note0
3.5
Note Horreur Québec

Une compagnie pharmaceutique expérimente un nouveau médicament sur des humains avec des effets secondaires pour le moins fâcheux: ils transforment leurs cobayes en zombies. Un de ceux-ci réussit à s’échapper et se dirige vers le village de Poongsan. Il attaque l’un des membres de la famille Park, propriétaire d’une station-service en désuétude. Voyant que la morsure redonne de la vitalité, la petite famille décide d’en faire profiter tout le village. Malheureusement, tout était trop beau pour être vrai et les événements prennent une tournure avec du mordant.

The Odd Family Zombie on Sale affiche film

Plusieurs diront sans doute: «Pas encore un film de zombies!» Pour sa première réalisation, Lee Min-jae propose pourtant certaines idées novatrices dans le sujet maintes fois abordé. La comédie d’horreur The Odd Family: Zombie for Sale se distingue avec sa prémisse originale qui utilise la condition des zombies au profit de l’humain. Aussi, le film sud-coréen vous fera certainement rire par moments en offrant des situations complètement loufoques. Par exemple, l’un des frères utilise un extrait de l’excellent film Train to Busan pour expliquer ce qu’est un mort-vivant à sa famille, complètement ignare en la matière. Le réalisateur enclenche également une réflexion sur notre rapport avec la vieillesse. Comme quoi l’humain est toujours à la recherche du secret de l’éternelle jeunesse et serait prêt à tout pour l’atteindre, qu’importe le prix. Rien de révolutionnaire, mais rares sont les comédies d’horreur qui nous poussent à réfléchir.

Les Park sont le pilier du film de Min-jae. Le spectateur n’aura aucune difficulté à s’attacher à chacun des membres de cette famille hétéroclite. Le patriarche qui triche lorsqu’il joue aux cartes avec ses amis et le fils qui pose des pièges sur la route afin d’attirer des clients au garage ne sont que quelques exemples, mais la femme de Joon-Gul (Jae-yeong Jeong, Castaway on the Moon), Nam-Joo (Ji-won Uhm, The Silenced), sera probablement la préférée de tous. Elle incarne une femme enceinte blasée, peu expressive, mais avec un humour noir qui atteint toujours la cible. Elle sait également bien se défendre devant la menace.

Le plus gros problème du film est sa longueur: une heure cinquante minutes, c’est beaucoup trop long. Le scénario aurait eu intérêt à être raccourci pour se concentrer sur les scènes d’action et humoristiques, qui sont bien maîtrisées à la réalisation. Pas besoin de ces quelques moments mélodramatiques qui viennent casser le rythme et où l’on risque de perdre intérêt.

The Odd Family: Zombie on Sale parvient à redonner un peu de vigueur à une thématique qui peut parfois devenir vite redondante. Impossible de ne pas avoir un sourire à la fin du film.

Consultez notre couverture Fantasia 2019

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.