Heil Zombies!: 10 films de morts-vivants nazis à voir

On mentionne souvent que la nazisploitation aurait eu comme modèle le chef-d’oeuvre The Night Porter de Liliana Cavani, datant de 1973, mais qu’il a trouvé ses repères avec le succès de Ilsa, She Wolf of the SS. Cela dit, le concept du zombies-nazis, qui sert dorénavant aussi les jeux vidéos, avait déjà eu droit à plusieurs explorations. On pense entre autres aux films The Frozen Dead, sorti en 1966, ou même à Flesh Feast, paru en 1970.

Ces films amusent parce qu’ils naviguent entre la nazisploitation, présentant souvent des nazis qui commettent des actes violents et/ou sexuels, et le film de zombies, devenu aussi un créneau pour le cinéma d’exploitation.

Pour coïncider avec sortie vidéo de Overlord cette semaine, nous avons pensé vous offrir une sélection de dix films mettant en scène des zombies nazis, par un corpus varié, alternant entre le série B et Z, de longs-métrages sur le sujet:


Dead Snow (Død snø, 2009) de Tommy Wirkola

Se proposant tout d’abord comme une relecture de The Evil Dead, ce film norvégien a su affirmer sa propre spécificité et n’a plus besoin de présentation. Rempli de gore et d’humour douteux, ce long-métrage fut un classique instantané dès sa sortie.

Dead Snow film

Dead Snow 2: Red vs. Dead (Død snø 2, 2014) de Tommy Wirkola

Plus tordu et coloré que le premier film, cette suite débute où l’action du premier volet se terminait. On double la mise pour nous offrir une petite merveille. Il reste à espérer que Tommy Wirkola se démarque à nouveau dans le futur.

Frankenstein’s Army (2013) de Richard Raaphorst

Plus divertissant que véritablement bon, cette excursion dans un laboratoire nazi plaira certainement aux fans du genre. Plusieurs créatures lugubres sont intéressantes à découvrir. Ce qui amuse ici, c’est qu’on y injecte le mythe de Frankenstein dans le titre pour mousser encore plus l’enjeu commercial, en plus de donner certaines caractéristiques du found footage.

Frankenstein's Army film

Trench 11 (2018) de Leo Sherman

Ce petit film canadien propose cette variante intéressante de nous proposer un virus bactériologique lors de la première guerre mondiale et centre son action dans des tunnels. L’ensemble renferme de bons moments et ses maquillages sont surprenants.

Trench 11 film

Blood Creek (2009) de Joel Schumacher

Le réalisateur du Flatliners original nous propose un beau petit délire où les célèbres acteurs Henry Cavill (Man of Steel) et Dominic Purcell (Blade: Trinity) se voient traqués par un mort-vivant nazi campé par nul autre que Michael Fassbender (Prometheus).

Blood Creek film

Shock Waves (1977) de Ken Wiederhorn

Un grand nombre de fans vouent un véritable culte à ce film. L’histoire de ce vieux soldat isolé sur une île, combinée aux revenants a plusieurs touches d’originalité. Mentionnons également que le film met en vedette Peter Cushing, John Carradine et Brooke Adams, en plus d’être réalisé par celui qui nous a offert une décennie plus tard Return of the Living Dead: Part II.

Shock Waves film

Outpost (2008) de Steve Barker

Ce premier chapitre de cette trilogie renferme assez d’éléments pour piquer la curiosité des fans. Mettant en scène un vieux bunker allemand et des soldats SS, ce nanar n’a pas de réelle portée cinématographique, mais peut s’avérer satisfaisant si vous savez ce que vous souhaitez voir.

Outpost film

War of the Dead (2011) de Marko Mäkilaakso

Reprenant la trame que l’on connait tous, montrant une troupe de nazis qui, voulant former un commando sans failles, inventent un virus changeant les hommes en morts-vivants, ce film ne réinvente pas grand chose. Il reste assez loufoque pour ses dialogues approximatifs, et ses scènes d’action tonitruantes qui, malheureusement, se déroule trop souvent dans la pénombre.

Le lac des morts-vivants (1981) de Jean Rollin

Que l’on aime ou non Jean Rollin, il faut bien admettre qu’il a laissé sa marque. Ce série B fauché reste amusant à souhaits si on a un bon sens de l’humour, mais démontre tout de même que les productions mineures d’antan ont plus d’âme que celles d’aujourd’hui. Alors que les zombies nazis jaillissent du lac, vous ricanerez, que vous le vouliez ou non.

Le Lac des morts-vivants film

Oasis of the Zombies (1982) de Jess Franco

Qu’il soit bon ou mauvais, chaque film signé par Jess Franco mérite au moins le coup d’œil. Cette histoire de zombies nazis voulant protéger un trésor n’est certes pas sa plus grande réussite. Tout y est approximatif, mais avec beaucoup de distanciation, le résultat est assez ludique.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.