S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
[Jeux vidéo] «Call of Cthulhu: The Official Video Game»: le réveil de la bête
6.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Boston, 1924. Le détective Edward Pierce, vétéran de la première guerre mondiale et alcoolique fini, est sur le point de perdre son agence. Par chance, il reçoit la visite de Stephen Webster qui lui demande d’enquêter sur la mort mystérieuse de sa fille, Sarah Hawkins. Elle et plusieurs membres de sa famille ont péri dans l’incendie suspect de leur manoir sur l’île de Darkwater. Pierce se dirige donc vers l’île avec comme seul indice une étrange peinture que Sarah aurait créée tout juste avant l’incident funeste. Dès son arrivée, il réalise que les ténèbres sont bien implantées sur l’île et qu’un troublant culte vénérant une bête tentaculaire y a trouvé demeure.

Basé sur la nouvelle légendaire du célèbre auteur Howard Phillips Lovecraft, The Call of Cthulhu, Call Of Cthulhu: The Official Video Game est un vibrant hommage à l’œuvre. Tous les éléments clés du récit sont exploités par le scénario du jeu: rêves oppressants de la fameuse bête, gens sombrant dans la folie, morts inexpliquées, secte secrète, etc. Le succès de ce genre de jeu repose essentiellement sur l’ambiance qui se doit d’être réussie. Heureusement, les studios Cyanide y ont porté une attention particulière et ont réussi à créer un sentiment de panique et d’angoisse chez le joueur. Le chapitre cinq, se déroulant au sein d’un asile psychiatrique, inquiète particulièrement grâce aux lamentations des patients fous envahissant la bâtisse. C’est extrêmement efficace! Plusieurs autres moments au cours du jeu sont s’avèrent également terrifiants, comme les apparitions de la créature immonde dénommée The Shambler.

Plutôt que de se dérouler comme un récit d’aventures, le jeu se définit davantage comme une histoire interactive composée d’éléments d’enquête, de moments de furtivité et de certains aspects empruntés aux jeux de rôle. Le joueur interroge les habitants côtiers et cherche des indices tout le long de l’aventure. De plus, à mesure qu’il accumule des livres sur la médecine ou les objets occultes, il augmente son savoir et peut débloquer les réponses de certains dialogues. Par ailleurs, après chaque accomplissement, des points sont octroyés afin d’augmenter les capacités du personnage, que ce soit ses connaissances de la psychologie, ses talents d’interrogateur, sa force physique, etc. Dès le départ, on se voit attribué quelques points, mais il aurait été intéressant d’avoir le plein contrôle sur la distribution de ces derniers.

Dommage que la même attention portée à l’ambiance n’ait pas été accordée aux graphiques, car le jeu donne l’impression d’avoir été publié il y a dix ans! Les personnages secondaires, surtout les internés, se ressemblent tous. Les textures et la résolution des images sont de piètre qualité, ce qui est plutôt embarrassant pour un jeu créé récemment. Même s’il est en général de mauvais augure de repousser une date de sortie d’un jeu, ici, il aurait été grandement profitable d’allouer un peu plus de temps à la finition des images. Par chance, les cinématiques sont tout de même visuellement mieux réussies.

Autre détail gênant: le temps de téléchargement entre chaque chapitre est interminable et casse le rythme. Sinon, Call of Cthulhu: The Official Video Game n’est pas très long. Comptez entre dix et quinze heures, tout dépendant si vous êtes du type à tout chercher et explorer. Le jeu bénéficie tout de même même d’une certaine rejouabilité. Certaines décisions auront un impact sur le cours de l’histoire. On peut donc revivre l’enquête et comparer les différences en faisant d’autres choix. Cela étant dit, dépenser quatre-vingt dollars peut être frustrant pour une si courte investigation. Surveillez donc les soldes!

Malgré ses nombreux défauts, l’aventure vaut la peine d’être jouée si ce n’est que pour son histoire classique indémodable et pour sa parfaite ambiance.

Call of Cthulhu: The Official Video Game est disponible sur Xbox One, PS4 et PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.