[Littérature] À la recherche de mon père: une sanglante filiation

Note des lecteurs0 Note0
5.5

Benoît Lachance n’a pas revu son père depuis une quinzaine d’années. Quand il apprend que ce dernier est porté disparu, il décide d’aller faire ses propres recherches et s’installe dans les bois dans la maison de son paternel. C’est ainsi que débute une enquête parsemée d’embûches et de rencontres terrifiantes.

À la recherche de mon père est la première bande dessinée de l’illustrateur Julien Rivard-Plamondon. Disponible uniquement sur son blogue, cette autopublication nous propose une histoire fantastique peuplée de monstres menaçants et de souvenirs douloureux. Benoît vit une crise existentielle, autant sur le plan professionnel que sentimental, et cette (en)quête afin de découvrir ce qui est arrivé à son père le plonge progressivement dans un monde cauchemardesque.

La proposition n’est pas inintéressante, mais s’éloigne très peu des sentiers battus. Certains choix narratifs et artistiques semblent parfois maladroits, des défauts qui auraient pu être évités (ou du moins atténués) avec l’aide d’un éditeur. Un éditeur qui aurait pu/dû, entre autres, proposer un titre plus accrocheur. Le découpage de certaines actions semble parfois confus, à l’image de l’intrigue, qui dévoile très peu de choses sur l’origine du mal qui s’attaque à Benoît et ses proches. Même une fois la lecture terminée, l’histoire demeure nébuleuse.

N’empêche, Julien Rivard-Plamondon a un talent certain dans le domaine de l’illustration. Certains monstres sont d’ailleurs particulièrement terrifiants. Souhaitons qu’un projet plus professionnel lui permette bientôt de dévoiler toute l’ampleur de son talent.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.