[Littérature] Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft – Les Montagnes hallucinées: au cœur de la démence

Note des lecteurs0 Note0
4
Note Horreur Québec

Depuis 10 ans, l’auteur de mangas Gou Tanabe adapte des histoires de H.P. Lovecraft pour le neuvième art. Après The Outsider, The Colour Out of Space, The Haunter of the Dark, ainsi qu’une compilation de courtes histoires du nom de The Hound and Other Stories, son adaptation du chef-d’œuvre At the Mountains of Madness, paru en 2016 au Japon, est enfin disponible en français. Intitulé Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft: Les Montagnes hallucinées (traduction française de Lovecraft Kkessakushū: Kyōki no Sanmyaku Nite), l’éditeur Ki-oon nous propose une magnifique publication en deux tomes munie de belles couvertures en faux cuir.

Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft: Les Montagnes hallucinéesOn y suit une expédition en Antarctique qui découvre, profondément enfoui dans la glace, les restes de créatures mi-végétales, mi-animales, complètement inconnues de la science. Naturellement, certaines créatures reprennent vie et déciment une bonne partie de l’expédition, y compris les pauvres chiens de traîneaux.

Si John Carpenter a réalisé une adaptation non officielle de ce mini-roman avec le film The Thing, les amateurs de Lovecraft attendent depuis longtemps une transposition plus fidèle de cette histoire au cinéma. Ces derniers ont d’ailleurs ressenti une énorme déception lorsque le projet de Guillermo del Toro a été annulé (apparemment parce que son scénario ressemblait trop à celui de Prometheus de Ridley Scott). La BD de Tanabe permet en quelque sorte de réparer cette injustice et propose une adaptation très fidèle du récit original qui se passe en 1931. Le style est sombre et réaliste. Les dessins en noir et blanc, très détaillés, parviennent efficacement à incarner l’horreur qui se dégageait du roman de Lovecraft.

Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft: Les Montagnes hallucinées

Pour être tout à fait honnête, l’auteur de ces lignes n’est généralement pas un grand fan du noir et blanc en BD, puisque l’absence de couleurs nuit souvent à la lisibilité des images (sauf évidemment si le dessin est très minimaliste). Ce problème de lisibilité s’applique bel et bien ici, mais pour une fois, ce défaut semble se justifier d’un point de vue artistique, car il permet de conserver l’aspect «indescriptible» et «innommable» des horreurs et des créatures décrites dans les récits de Lovecraft. Une autre chose qui peut être déstabilisante, surtout pour quelqu’un qui n’est pas familier avec l’univers du manga, c’est qu’on doit lire l’ouvrage de droite à gauche, comme c’est la norme au Japon. Une règle qui ne s’applique pas uniquement à l’ordre des pages, mais également aux cases et aux phylactères. Vous êtes prévenus!

Prenez note en terminant que l’éditeur Ki-oon fera paraître le 19 septembre prochain une adaptation de la nouvelle Dans l’abîme du temps, encore une fois réalisée par Gou Tanabe, et que ce dernier vient de démarrer la publication au Japon d’un manga sur L’appel de Cthulhu. De quoi réjouir les amateurs de Lovecraft!

Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft: Les Montagnes hallucinées

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.