S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
[Littérature] You Should Have Left: symétrie improbable pour un scénario inoubliable
10Note Horreur Québec
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

You Should Have Left, cette courte histoire de 128 pages écrite par Daniel Kehlmann (traduction de l’allemand par Ross Benjamin) et publiée le 13 juin 2017, est d’une efficacité surprenante.

La nouvelle est tirée d’un journal tenu dans lequel un scénariste relate les péripéties des sept jours que sa famille et lui ont passées dans les Alpes allemandes, où il souhaite poursuivre l’écriture de la suite du film ayant propulsé sa carrière. Le scénariste s’aperçoit rapidement que la maison qu’ils ont louée défie les lois de la physique et de la symétrie; en outre, une série d’événements étranges s’enchaînent et viennent assombrir l’idyllique séjour que la famille s’était imaginé. Plus les journées passent, plus l’écrivain se perd dans une réalité absurde et improbable: il cumule les retards, le téléphone sonne constamment, ses producteurs angoissent… La déroutante spirale dans laquelle le personnage principal est aspiré et entraîne le lecteur avec lui est d’une efficacité redoutable.

À la vue de ce petit bouquin, on pourrait en déduire qu’il est dénué d’action. Or, on aurait tout faux. De l’action, il y en a amplement, et bien suffisamment pour nourrir l’intrigue jusqu’à la toute fin. Intrigue qui devient de plus en plus étrange. Plus le récit avance, plus le lecteur se demande où l’histoire le mènera, titillant ici un destin incertain. Le récit rappelle à plusieurs égards l’oeuvre de Stephen King, particulièrement The Shining, où un père de famille se perd psychologiquement et adhère à des comportements néfastes face à sa famille. Sauf qu’ici, le lecteur sera stimulé autrement et aura de la difficulté à oublier les intuitions étranges qu’apporte le bouquin, en plus d’être confronté à une réalité qui entre en conflit avec celle du quotidien et qui semble incompréhensible. À la seule lecture du quatrième de couverture, on serait tenté de déposer le livre. Rien de vraiment surprenant ou d’emballant, du déjà vu même. Mais ce serait notre perte. Cette histoire d’horreur psychologique est d’une originalité insoupçonnée. Une bouffée d’air frais qui est la bienvenue. Et on en redemande.

Comme on vous l’a déjà indiqué, Blumhouse Productions a engagé David Koepp (Stir of Echoes, Jurassic Park, Secret Window, Spiderman) pour réaliser l’adaptation cinématographique de la nouvelle. Le film mettra en vedette Kevin Bacon, qui y tiendra le rôle principal en plus de produire le projet. Le film est présentement en préproduction, ce qui veut dire que le tournage s’amorcera sous peu. On a hâte!

En attendant, fanatiques de thriller psychologique, d’horreur, de paranormal et un peu de science-fiction, procurez-vous ce bouquin! Et tentez de deviner la fin. Pas que c’est peine perdue… mais disons qu’on est prêt à parier que vous ne la verrez pas venir!

Psst! Le livre audio d’une durée de 1h55 est aussi disponible sur Audible.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.