Saw 2 image

[⏪ On rembobine] Saw II: plus de pièges, plus de sang

Note des lecteurs3 Notes
3.5
Note Horreur Québec

Après le succès phénoménal du premier opus, c’est sans surprise qu’une suite ait été approuvée presqu’immédiatement après sa sortie. En octobre 2005, le deuxième chapitre simplement intitulé Saw II (Décadence II), arrivait sur grand écran. James Wan et Leigh Whannell étant trop occupés avec leur nouveau projet, le film de poupées ventriloques maléfiques Dead Silence, ces derniers ont dû passer le flambeau à Darren Lynn Bousman (Repo! The Genetic Opera). Celui-ci était à la recherche d’un studio pour produire le scénario de son film The Desparate. Après que le texte ait été présenté aux producteurs de Saw, ceux-ci ont eu l’idée de le modifier pour créer cette suite. Bousman a donc reçu l’aide de Whannell pour ajuster son script et l’adapter dans l’univers de la franchise.

Le film met en vedette le New Kids on the Block Donnie Whalberg (Dead Silence) dans le rôle du détective Eric Matthews. Celui-ci réussira à capturer Jigsaw (Tobin Bell), mais le tueur en série avait un dernier jeu de prévu pour lui. Matthews devra s’entretenir deux heures avec le maniaque s’il veut revoir son fils (Erik Knudsen, Scream 4) en vie. Ce nouveau jeu se déroule dans une maison abandonnée où huit personnages captifs, dont le fils du détective, devront découvrir ce qui les unit pour s’en sortir vivants.

Saw décadence 2 II affiche film

Malgré le changement de réalisateur, l’équipe derrière la caméra reste la même: on ne voit donc pas de grosses différences au niveau du style. Le montage nous offre encore une fois des coupes rapides, qui deviendront emblématique de la série. Bousman, quant à lui, n’offre rien de nouveau à ce chapitre sauf quelques transitions intéressantes. Son scénario présente quelques surprises et les pièges sont beaucoup plus présent que dans le premier chapitre. C’est d’ailleurs dans cet opus qu’on retrouve la fameuse chambre aux aiguilles (The Needle Room)! Le récit développe maintenant un peu plus le personnage de Jigsaw, dont le véritable nom est John Kramer. On en apprend plus sur son passé, ce qui nous aide à comprendre davantage ses motivations. Le reste des personnages, plus particulièrement les prisonniers de la maison, ne sont pas vraiment développés et ne prennent pas les meilleures décisions non plus. On sent toutefois que leur destin se veut plus accessoire et pour l’attrait d’une poignée de mises à mort bien sanglantes.

Au niveau des performances, Whalberg a tendance à en donner trop, tout comme Shawnee Smith (The Grudge 3), qui incarne Amanda, l’une des seules survivantes du premier film. Tobin Bell se débrouille encore très bien et fait monter le niveau d’angoisse. Mention spéciale aussi à l’interprète de Xavier (Franky G, la série Power), très convaincant en prisonnier agressif du jeu.

Cette suite s’installe parmi les meilleures de la franchise. Le niveau de gore et d’action est augmenté d’un cran en comparaison avec le premier film et les pièges commencent à prendre plus d’importance. Saw II détient le record du plus gros box-office de la série pour les États-Unis et le Canada, et à l’époque, le film était aussi le meilleur vendeur de Lionsgate lors de sa sortie en DVD. Darren Lynn Bousman ira réaliser les deux prochains titres de la série, en plus de revenir à la barre de la réalisation pour Spiral: From the Book of Saw, attendu pour le 14 mai 2021.

Saw II (2005) Official Trailer #1 - Horror Movie

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×