S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le Festival Fantasia se munit d’un nouveau porte-parole cette année: Guillaume Lambert!

Comédien, scénariste et réalisateur, la feuille de route du comique originaire de Sorel-Tracy, qui s’est surtout fait connaître grâce à l’émission Like-moi sur les ondes de Télé-Québec ainsi que son rôle de Tom dans la série web L’âge adulte, se remplit trèèès rapidement. Cette année, il nous a offert son premier long-métrage, Les scènes fortuites.

En 2015, on aura pu voir Guillaume à Fantasia grâce au court-métrage Toutes des connes, réalisé par François Jaros et présenté dans le cadre des Fantastiques weekends du cinéma québécois. Grand amateur de cinéma de genre, on a voulu connaître ses films d’horreur préférés:

Le premier film d’horreur que j’ai vu je pense, c’était Scream. En fait, Scream, c’est le premier kick que j’ai eu (Neve Campbell) et c’est après avoir vu le film que j’ai eu mon premier french. À moins que ce que soit pendant Scream 2? Je sais plus.

Moi, quand j’étais jeune, j’aimais les Agatha Christie et les histoires de meurtres non résolus.

J’aimais jouer à Clue.

Même que mon film préféré, c’était Clue (pour Tim Curry).

Je capotais sur les jeux Atmosfear («MEA CULPA ANNE»).

Pour mon top 5, j’ai tu le droit de dire Scary Movie (juste le premier, les autres sont dégueulasses)? Parce que même si c’est une parodie des films d’horreur style «slasher movie», c’est quand même ce film-là qui m’a donné envie de faire de la parodie dans la vie. Anna Faris est très drôle. Violette Chauveau, qui la double en français, est géniale. Scary Movie, c’était le grand retour de la parodie américaine style Naked Gun.

Même qu’au secondaire, j’avais réalisé une parodie style Scary Movie, qui s’appelait «Je te tuerai avant que tu t’amuses»: on devine les influences. J’avais fait le montage sur deux lecteurs de VHS, en faisant PLAY sur l’un, REC sur l’autre. En plus, c’était à Sorel, alors ça pouvait pas être plus old school. D’ailleurs un jour, j’espère fortement écrire et jouer dans quelque chose qui s’appellerait Sorel Sanglant… Bref, voici mon top 5:

5 – The Ring (2002) de Gore Verbinski

Encore aujourd’hui, j’ai peur des VHS et des petites filles aux cheveux mouillés.

Jamais eu le courage de voir la version originale.

4 – The Evil Dead (1981) de Sam Raimi

Tout est drôle, tout est épeurant en même temps. J’adore ça.

La tête de Linda qui gruge la main d’Ash! Le zombie qui revient en dansant! La fille avec les racines! Je m’en remettrai jamais. Et j’écouterai jamais le remake.

3 – The Shining (1980) de Stanley Kubrick

J’ai tu vraiment besoin d’en parler? En plus d’une bonne histoire, c’est surtout la maîtrise de la réalisation et l’interprétation complexe de Jack Nicholson qui en font un chef-d’œuvre absolu.

2 – Scream (1996) de Wes Craven

Bon OK, c’est plutôt classique comme histoire et peu subtil. Mais que voulez-vous, mon cœur d’ado est fan. Sidney Prescott, je t’aime, sorry for your mom, pis fuck Billy Loomis. Aussi, pour moi, Courteney Cox, devenue Cox-Arquette, puis redevenue juste Cox, c’est pas Monica dans Friends, c’est juste Gale Weathers. Des fois, je me tape la mort de Tatum dans le garage sur YouTube par plaisir coupable. Pis c’est la seule franchise de films d’horreur dont j’ai tout vu les films (oui, oui, même le 3, avec le personnage d’actrice de Jennifer Jolie, la pognez-vous!!!!). RIP WES CRAVEN. Le premier Scream a réussi à figer les années 90 dans le temps et à réinventer le genre. P.S: J’ai pas détesté le 4.

1 – Alien (1979) de Ridley Scott

Un chef d’œuvre complexe autant visuellement que scénaristiquement parlant. Un film habile dans tout, terrifiant à chaque seconde. Fascinant à étudier.

Ridley Scott, merci pour ça.

Giger, c’est formidable ce que t’as fait.

Vous êtes des génies.

En terminant, des petites mentions:

Possession: Isabelle Adjani réalise ici le rêve de tout acteur, c’est-à-dire de se slammer des sacs de lait dans face, dans le métro.

Carrie: Wow.

I Still Know What You Did Last Summer: Tellement mauvais, j’adore. On retient: jamais faire confiance aux concours radio qui vous envoient sur île paradisiaque. Ne jamais mettre ses souliers dans la sécheuse. Pis Brandy de Brandy et Monica et Jack Black jouent dedans!

Finalement au Québec, coup de coeur pour Les Affamés de Robin Aubert. Classique instantané.

Crédit photo – Photographe: Justine Latour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.