[Sur la route de l’horreur] Frightmare in the Falls 2019: des chutes ensanglantées

Après plusieurs mois d’absence, nous sommes enfin de retour avec un nouveau texte de la chronique Sur la route de l’horreur, où je prends plaisir à aller visiter différents événements d’horreur un peu partout au Canada, aux États-Unis et peut-être à l’extérieur de l’Amérique un jour, qui sait! De plus, pour la première fois, vous avez droit à une petite vidéo en prime — en lien dans la bannière. Non mais, c’est tout un retour ça!

Il y a dix ans, si vous vouliez visiter une convention au Canada, votre seule option était le Festival of Fear de Rue Morgue. Aujourd’hui, qu’elles soient grosses ou petites, les conventions d’horreur au Québec et Ontario sont beaucoup plus nombreuses. Shock Stock (London, Ontario) a été la première en 2010 à vraiment s’imposer, suivie par Horror-Rama quatre ans plus tard et finalement par notre Requiem en 2016. Les Comiccons ont aussi profité de l’engouement pour l’horreur et inséré dans leur programmation plus d’activités horrifiques. On pense notamment au Comiccon de Montréal qui avait mis sur pied le Montréal Horrorfest pendant 4 ans (maudit que c’était bien organisé! Wink wink!) et au Comiccon de Niagara Falls et son Falls Horror Fest.

Frightmare in the Falls 2019Ce dernier a tellement bien fonctionné que les organisateurs ont décidé de poursuivre avec Frightmare in the Falls en 2017, qui se déroule durant la période de l’Halloween. Niagara Falls étant une ville hyper touristique et située à seulement quelques mètres des États-Unis, disons que l’emplacement géographique est parfait. De plus, la ville offre déjà une panoplie d’attractions «horrifiques» comme des maisons hantées et même une expérience 6D nommée Zombie Attack! On vous a d’ailleurs préparé une autre vidéo à ce sujet. Surveillez le prochain texte de la chronique…

Cette année, Frightmare in the Falls se déroulait les 26 et 27 octobre et pour la première fois, accompagné de mes «horror buddies» Martin, Amélie et Francisco, j’ai visité la plus grosse convention d’horreur de l’Ontario. L’événement de plus de cinquante milles pieds carrés avait comme invités Kane Hodder, Bill Moseley, Michael Berryman, Dee Wallace, Barbara Crampton et Linnea Quigley, pour ne nommer que ceux-ci.

Soixante-douze exposants différents étaient également sur place et il y en avait vraiment pour tous les goûts. Personnellement, une des choses que j’aime le plus faire dans les conventions est de chercher dans les centaines de boîtes de films pré-visionnés. Malheureusement, outre les plus gros distributeurs comme Vinegar Syndrome, Raven Banner, Full Moon et Black Fawn, les Blu-Rays et DVDs se faisaient plutôt rares. Quelques exposants avaient une petit boîte de «surplus» sur leur table, mais rien de très excitant.

Il faut dire que Frightmare in the Falls est pour plusieurs exposants la dernière convention de la saison et qu’il y a une pénurie de matériel disponible. Une chose qui était vraiment sympathique était les différents décors disponibles pour se prendre en photo. C’est sans aucune hésitation que nous nous sommes incrustés dans les ambiances de Evil Dead et Stranger Things.

Frightmare in the Falls 2019

Plutôt je vous disais que Niagara Falls était un atout pour la convention. Cependant, il faut avouer que la ville est également un gros désavantage puisqu’elle coûte très cher! Tout ce qui se retrouve au centre-ville est un attrape-touristes. Outre les buffets cheap à volonté, les autres restaurants en profitent pour monter leur prix. Les hôtels acceptables près des lieux coûtent aussi presque le double qu’un hôtel normal. En faisant un calcul rapide et en combinant, le gaz, le prix de la convention, les repas, l’hôtel, le stationnement (qui n’est pas inclus) et la fameuse taxe spéciale touristique dans les restaurants, notre week-end nous a coûté plus cher que dans certaines conventions aux États-Unis.

En terminant, je donne un beau 7,5/10 à Frightmare in the Falls 2019 et je vous laisse la vidéo et quelques photos de la convention:

Crédit photos: MB Click Photographie