worst roommate x

Terreur sur le porno et maniaque cherche colocataire: les nouveautés horreur à voir en mars

Février a catapulté Horreur Québec dans un maelström d’émotions. D’abord, il y avait la rouverture des salles qui nous a beaucoup excitée (Scream!) et ensuite, la sortie de Texas Chainsaw Massacre, où notre verdict très positif a généré beaucoup une hémorragie de commentaires. Pas étonnant que les dernières frasques de Leatherface se soit retrouvées dans le top 10 des films les plus regardés dans 94 pays sans même lever le petit doigt côté marketing: tout le monde en a tellement débattu partout qu’il aurait fallu habiter au fin fond du Texas pour le rater! J’ai personnellement aimé le film, mais l’obstination des deux camps a tout simplement fini par me gaver; comptez-moi hors du débat. Peu importe votre appréciation, quand l’horreur est au top, c’est toujours une bonne nouvelle: les producteurs vont nous en donner encore plus.

Parlant d’en vouloir plus, faisons un tour d’horizon des sorties à ne pas manquer en mars 2022.

Quand la porno tourne au vinaigre

Ti West X affiche film

Le cinéaste Ti West — si vous n’avez jamais vu The House of the Devil, The Innkeerpers et The Sacrament, il serait pas mal temps — nous offre X, en salle le 18 mars, où le tournage d’un film pour adultes dégénère dans une ferme isolée du Texas. On retrouvera donc à nouveau l’ambiance des années 70 et l’influence de Leatherface dans cette nouvelles production des studios A24, qui met entre autre en vedette Mia Goth (Suspiria 2018), Jenna Ortega (encore Scream 2022) et le rappeur Kid Cudi (!) — voyez la bande-annonce.

Si on reste du côté des salles de projection, le Cinéma du Parc de Montréal est officiellement de retour ce mois-ci avec sa programmation déjantée Minuit au Parc. En mars, on aura entre autres droit à la version en noir et blanc du Nighmare Alley de Guillermo del Toro, si vous l’avez manqué en salle en décembre dernier — le film arrive également le 16 mars chez Disney+ et le 22 mars en vidéo dans sa version originale. Ne manquez pas également le culte Cure (1997) du cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa, aussi connu pour nous avoir offert le terrifiant Pulse (Kairo) en 2001, mollement refait par les Américains cinq ans plus tard. Consultez la programmation complète.

Le pire colocataire emménage chez Netflix

svg%3E

Les amateurs de true crime se jetteront sur Worst Roommate Ever (Le Colocataire de l’enfer) le 1er mars chez Netflix, une série documentaire en cinq parties produite par les écuries Blumhouse. On y dissèque les histoires de quatre colocataires malveillants, et parfois même violents, qui ont rendu la vie de leurs camarades particulièrement misérable. À visionner avec votre chambreur préféré — la bande-annonce.

Noomi Rapace tiendra la vedette du thriller d’action suédois Black Crab le 18 mars, aussi chez Netflix. Dans un monde post-apocalyptique déchiré par la guerre, six soldats sont impliqués dans une mission désespérée pour mettre fin au conflit (rien à voir avec des crabes noirs géants donc, pour ceux l’espéraient). Rapace incarne une patineuse de vitesse devenue soldat (what?!) dans un décor complètement gelé, où on imagine que ses aptitudes lui seront très utiles. Les premières images sont convaincantes. On pourra également voir 3 From Hell de notre ami Rob Zombie le 1er mars et l’excellent The Invisible Man de Leigh Whannell le 19 mars.

Aussi, Crave ajoutera à son catalogue le 18 mars la comédie de zombies québécoise Brain Freeze, présentée en première mondiale lors de la dernière édition de Fantasia.

Black Crab image film
Noomi Rapace dans Black Crab

Dexter «prise 2», mauvais requin et changeling irlandais en vidéo

Ceux qui n’ont pas vu Dexter: New Bood chez Crave plus tôt cet hiver pourront le faire en vidéo dès le 22 mars. La série ramène notre tueur en série préféré pour un ultime tour de piste où il renoue avec une poignée de visages familiers de l’époque — on se garde de les nommer pour gâcher la surprise. Est-ce qu’on aura droit à une suite? Rien n’est encore annoncé sur le sujet, mais on ne serait pas vraiment surpris.

Sinon, ceux qui l’osent pourront se procurer The Requin dès le 29 mars. Le film qui met en vedette Alicia Silverstone au cœur d’une tempête tropicale n’a pas soulevé les passions dans notre critique.

You are not my mother affiche film

Côté vidéo sur demande le 25 mars, You Are Not My Mother est à mettre sur votre liste. On a eu la chance de voir le film d’horreur folklorique réalisé par Kate Dolan lors de sa première mondiale au dernier TIFF et notre critique fait état d’un nouveau «classique instantané». On se retrouve à Dublin, la semaine avant l’Halloween. La mère alitée de Char, Angela, a mystérieusement disparu. Lorsqu’Angela rentre enfin chez elle le lendemain, sans explication, il devient clair pour Char et sa grand-mère que quelque chose ne va pas. Angela a peut-être la même apparence et sonne comme avant, mais son comportement est devenu erratique et effrayant, comme si elle avait été remplacée par une force malveillante. À l’approche d’Halloween, une nuit imprégnée d’anciens mythes et légendes irlandais, Char doit faire la lumière sur les sombres secrets de sa famille. Oui, on est toujours down pour un film de changeling irlandais! — la bande-annonce.

Razzia de nouveaux titres chez Shudder

Chez Shudder, on aura droit à une rasade de titres exclusifs à découvrir en mars. Le bal débute avec The Scary of Sixty-First (bande-annonce) le 3 mars où deux colocataires (ah, encore!) découvrent que leur nouvel appartement à Manhattan recèle un sombre secret. The Seed (bande-annonce), le 10 mars, voit des amies de longue date se retrouver une nuit dans le désert de Mojave pour filmer une pluie de météorites annoncée. L’arrivée d’extra-terrestres irrésistibles et séduisants changera la donne. Une actrice d’un «grandeur nature» où les participants incarnent les survivants d’une guerre atomique enfermés dans un bunker souterrain se retrouve piégée avec d’autres membres du personnel, qui commencent à mourir de manière mystérieuse dans The Bunker Game (bande-annonce) le 17 mars.

The seed affiche film
The Seed – Crédit Photo: Shudder

Dans l’épopée fantastique animée ultra-violente The Spine of Night (bande-annonce) le 24 mars, la magie noire ancienne tombe entre des mains sinistres et déchaîne des siècles de souffrance sur l’humanité. Un groupe de héros d’époques et de cultures différentes doit s’unir. Finalement, dans Night’s End le 31 mars, réalisé par Jennifer Reeder (Knives and Skin, V/H/S/94), un homme anxieux emménage sans le savoir dans un appartement hanté et engage un mystérieux inconnu pour effectuer un exorcisme qui prend une tournure horrible.

Bon mois d’mars!

Rédacteur en chef

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×