S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
The Haunting of Hill House: plus qu’une histoire de maison hantée
9Note Finale

Mike Flanagan (Oculus, Hush, Before I Wake, Gerald’s Game) nous a habitués aux films d’horreur qui flirtent avec le drame plus psychologiques et empreints de messages forts. Heureusement, la série The Haunting of Hill House n’y échappe pas et c’est un vrai petit bijou juste à temps pour l’Halloween.

The Haunting of Hill House s’inspire très librement du roman éponyme écrit par Shirley Jackson en 1959. L’essence même de la série conserve assez de ses qualités pour faire sourire ceux qui l’ont lu à plus d’une occasion et s’en éloigne suffisamment pour proposer une adaptation rafraîchissante, intelligente, créative et franchement réussie. Pas besoin d’avoir lu le roman, mais une lecture vous fera certainement apprécier encore plus ce que Flanagan a réussi à faire avec l’histoire de fantôme classique.

Dans la série disponible sur Netflix depuis vendredi dernier, on suit donc un couple, Hugh et Olivia, et leurs cinq enfants Eleanor, Luke, Theodora, Shirley et Steven, qui s’installent dans la maison Hill House pour l’été afin de la revamper dans l’espoir de la revendre et faire un coup d’argent. Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu et ce qui survient dans la demeure aura des répercussions sur les enfants jusqu’à l’âge adulte. On passe donc du passé, quand toute la famille vivait à Hill House, au présent, marqué par une série de traumatismes. pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement passé.

The Haunting of Hill House affiche

Le casting est tout simplement parfait et le jeu de tous les acteurs est si excellent qu’il devient même difficile de choisir un sortant du lot. Sans le réaliser, vous vous attacherez sincèrement à chacun des personnages si magnifiquement imparfaits. Mais ce sont surtout les performances des enfants qui vont vous marquer alors qu’il réussissent à rendre un éventail complexe d’émotions tout en restant crédibles du début à la fin.

Même s’il s’agit d’une série de 10 épisodes d’environ une heure chacun, The Haunting of Hill House ne semble jamais vouloir s’essouffler, à une ou deux exceptions près. Chaque épisode contient au moins un élément d’horreur, comme une récompense qui aura indéniablement son effet sur le spectateur. La peur est donc au rendez-vous et vous ressentirez inévitablement quelques malaises devant des scènes troublantes, particulièrement aux épisodes 5 et 6 dont vous vous souviendrez longtemps. Alors si vous commencez l’épisode 5, prévoyez continuer votre visionnement au moins jusqu’à l’épisode 7 parce qu’il vous sera très difficile de vous arrêter.

The Haunting of Hill House est donc un incontournable que vous devriez immédiatement ajouter à votre liste de films et de séries à voir en ce mois d’octobre.

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.