StrangerThings StrangerThings4 8 00 48 09 23 R

[Critique] Stranger Things 4 – volume 2: une finale à la hauteur

Est-ce que vous comptiez aussi les jours depuis le 28 mai en écoutant Running Up That Hill (A Deal With God) de Kate Bush en boucle ou c’est seulement nous? Le volume 2 de la quatrième saison de Stranger Things arrivait chez Netflix vendredi, et tout comme la première partie, celle-ci ne déçoit pas.

L’identité de Vecna est enfin révélée à Eleven (Millie Bobby Brown, Godzilla vs. Kong) et Nancy (Natalia Dyer, Velvet Buzzsaw), qui s’empressent de relayer l’information à leurs amis. Les deux équipes, séparées par des kilomètres, mettront leur plan en branle pour arrêter le Mal avant qu’il continue à tuer. De leur côté, Joyce (Winona Ryder, Heathers) et Hopper (David Harbour, Hellboy) sont enfin réunis et devront trouver une façon de rentrer aux États-Unis.
Stranger Things saison 4 affiche netflix

L’épisode huit reprend exactement là où le septième s’était terminé, et les créateurs ne perdent pas de temps à nous lancer directement dans l’action. Le récit tient en haleine pendant ses presque quatre heures de télévision qui ne s’essoufflent jamais. L’intrigue entourant Hopper lève enfin depuis la finale du précédent chapitre et nous garde aussi bien accroché cette fois. Le seul petit problème se trouve encore être la longueur des épisodes qui, comme pour le volume 1, nous enlève le plaisir de pouvoir les binge watcher. Le dernier aurait d’ailleurs bénéficié d’être séparé en deux segments. C’est plutôt long deux heures vingt-deux minutes, même si l’action est au rendez-vous.

L’ensemble des acteurs continue de briller et, alors que Sadie Sink (Eli) et Natalia Dyer sortaient du lot dans le premier volume, on donne ici une mention spéciale à Noah Schnapp (Hubie Halloween) et Gaten Matarazzo (la série Blacklist), qui livrent tout deux des scènes poignantes. La trame sonore, encore une fois excellente, sert aussi beaucoup à faire passer les émotions des personnages. Les amateurs de métal apprécieront grandement un moment en particulier avec Eddie (Joseph Quinn, Overlord) dans le Upside Down.

Ce volume 2 est à la hauteur des attentes que la première partie avait créées il y a quelques semaines. On passe par une gamme d’émotions lors du dernier épisode: des moments angoissants, suivis d’une dose d’action haletante pour finalement se terminer en larmes. La cinquième et dernière saison a déjà été annoncée depuis un certain temps et espérons que l’attente ne sera pas aussi longue. On leur pardonnera tout de même si c’est pour nous offrir un chapitre aussi mémorable que ce dernier.

Note des lecteurs8 Notes
Points forts
Les performances des acteurs
Les moments touchants
Le peu de temps morts
Points faibles
La longueur des épisodes
4
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×