[Entrevue] Retour sur le Comiccon de Montréal 2019 avec la scream queen Jodelle Ferland

C’est le week-end dernier qu’avait lieu l’édition 2019 du Comiccon de Montréal, où les fans d’horreur ont pu avoir la chance de rencontrer une série de cosplay déguisés en monstres de films d’horreur, mais aussi d’échanger avec une série d’acteurs qui se sont imposés dans le genre.

Le rôle d’Horreur Québec dans de pareils rassemblements est bien sûr de focaliser sur ce que l’événement peut offrir pour les amateurs d’épouvante et cette année, nous avons eu la chance de rencontrer la scream queen Jodelle Ferland, qui s’est notamment démarquée dans le genre par une multitudes de rôles dans des films comme They, Case 39, Silent Hill, The Tall Man et The Messengers, pour ne nommer que ceux-ci.


Horreur Québec: En tant que l’une des plus grandes scream queen canadiennes, peux-tu nous dire quel est ton film d’horreur préféré?

Jodelle Ferland: C’est très difficile d’en choisir un. Je préfère souvent les films avec une ambiance macabre. Je dirais que les longs-métrages de Tim Burton, de par leurs atmosphères, représentent mon «horreur» préféré. Je raffole de ce qu’il fait. J’aime ce qui est bizarre, et qui fait peur. J’adore aussi les thrillers, mais je trouve ça presque impossible d’en nommer juste un.

HQ: Tu nous as souvent fait peur, par exemple dans des films comme Case 39 et The Cabin in the Wood, et tu as également souvent joué les victimes. En tant qu’actrice que préfères-tu interpréter entre les deux?

JF: Je préfère jouer les vilaines, c’est bien plus amusant! Je ne suis pas comme ces personnages dans la vraie vie, donc je dois composer ces méchantes. Dans la réalité, je ne suis pas le diable. Quand j’ai la chance de jouer une morte, un démon ou un fantôme dans un projet, c’est génial. C’était spécialement le cas quand j’étais plus jeune et que tout le monde me voyait comme l’innocente et gentille petite fille. En général, on demande aux enfants d’être sages. Moi, je pouvais expérimenter d’autres avenues. C’est très marrant de faire peur aux autres.

HQ: Étant personnellement un grand fan de Case 39, j’aimerais savoir si tu aimerais reprendre ce rôle après toutes ces années pour une suite et jouer cette mauvaise jeune fille à ton âge?

JF: J’adorerais ça. J’ai tellement aimé travailler avec Renée Zellweger. C’est l’une des actrices avec qui j’ai le plus aimé travailler. Ce serait très plaisant de revisiter le personnage de Lilith à mon âge. Il faudrait que Renée revienne avec moi, pour une seconde confrontation.

Case 39 affiche film

HQ: Silent Hill est un film devenu culte, et je me demandais si tu pouvais nous parler un peu de votre expérience face à ce film?

JD: Pour moi, cette expérience à été enrichissante et agréable. J’ai tourné dans ce film il y a déjà quatorze ans et c’est encore l’une de mes expériences préférées. J’aime jouer les vilaines, comme je te l’ai dit, et dans Silent Hill, c’était comme si j’avais trois personnages à jouer. Évidemment, je jouais la fillette angélique en plus de la fillette démoniaque et jouer plusieurs rôles comme ça au sein d’un même film; c’était très agréable.

Par ailleurs, c’est le plateau où j’ai travaillé qui a été le plus terrifiant. On essayait de construire ou de fabriquer les éléments des décors, au lieu de tout faire numériquement. Les monstres avaient l’aspect que tu as vu dans le film en personne. C’était terrifiant.

HQ: Si je te posais deux questions en une: quel film parmi ceux que tu as tourné est ton préféré et sur quel projet as-tu aimé le mieux travailler?

JD: Mon projet favori dans ma carrière reste la série de science-fiction Dark Matter. La science-fiction est quelque chose qui me fascine et cette série se situe quelque part entre Doctor Who et Firefly. Travailler sur un tel projet est passionnant et ça me donne envie d’aller parler aux fans.

Maintenant, comme tu mentionnais travailler dans le genre horreur, je te dirais que mon film d’horreur favoris que j’ai tourné est probablement The Cabin in the Woods. Ma raison est simplement que j’aime le film. Il y avait un peu de tout dans ce film: c’était effrayant et drôle. C’était un mélange de différents genres. C’était très divertissant comme travail et j’avais avec moi des acteurs très talentueux. Ma transformation en zombie a été plus qu’amusante également.

Silent Hill


Laura Vandervoort (Jigsaw, les series V et Bitten), Elijah Wood (Maniac, The Lord of the Rings), Michael Madsen (Species, Kill Bill) et Christopher Lambert (Knight Move, Highlander) étaient également parmi les invités pouvant intéresser les amateurs de films d’horreur, mais plusieurs activités étaient proposées pour les festivaliers sur le site.

Là où certains festivaliers ont affirmé trouver la salle des exposants moins fournis, nous avons, en revanche, apprécié pouvoir circuler aisément le samedi lors de l’achalandage maximal. À travers les trois journées du week-end, le Comiccon a offert pas moins de 200 activités et 60000 visiteurs ont assuré le succès de l’événement.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.