run d036 06530 r3 H 2020 1602192388 928x523 1

[Critique] Run: quand anxiété rime avec plaisir

Note des lecteurs3 Notes
4
Note Horreur Québec

Dix-sept ans après avoir donné naissance prématurément, Diane Sherman (Sarah Paulson) s’occupe toujours de sa fille Chloe (Kiera Allen), souffrante de plusieurs maladies qui l’obligent à se déplacer en chaise roulante. Peu à peu, l’adolescente découvrira que sa mère lui cache des secrets des plus sinistres. Écrit et réalisé par Aneesh Chaganty qui nous a offert Searching en 2018, Run arrive finalement au Canada via la plateforme Netflix.

Avec une prémisse assez simple, ce nouveau thriller dans la lignée de Misery réussit tout de même à se démarquer. Non seulement son montage serré rend l’expérience encore plus efficace, mais son niveau d’intensité est remarquable. On ne nous fait pas attendre longtemps avant d’être plongé tête première dans l’obscurité du grand mystère qui ronge notre protagoniste. Un enchaînement de scènes des plus angoissantes les unes que les autres font tortiller le spectateur de panique, et ce, sans répit.

Bien sûr, Run ne serait pas aussi percutant sans ses deux excellentes interprètes principales. Sarah Paulson (Ratched, Glass), dont le talent n’est plus à prouver, semble s’amuser comme une folle dans la peau de la matriarche névrosée aux côtés de la nouvelle venue Kiera Allen, on ne peut plus solide dans son tout première rôle au cinéma. Allen est d’ailleurs la deuxième actrice paraplégique de l’Histoire du cinéma; Susan Peters étant la première dans le film noir The Sign of the Ram, paru en 1948. Une petite distribution incluant également Pat Healy (The Innkeepers), Sara Sohn (Searching) et Sharon Bajer (Ghostland).

Run affiche film

Avec d’aussi bons moments d’anxiété et un duo d’actrices de la sorte, difficile de bouder son plaisir. Un court 90 minutes rempli de revirements, de surprises et de frissons où l’intensité constante et le niveau d’amusement nous font pardonner ses quelques invraisemblances. Une des très belles surprises de 2020 dont l’absence de sortie en salle est plutôt regrettable. Un très bon suspense qui vise en plein dans le mille et imprévisible jusqu’à la toute dernière seconde.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×