221129165517 01 violent night movie

[Critique] Violent Night: une nuit de Noël très violente

Le temps des Fêtes est à nos portes et si la période post-Halloween est plutôt tranquille pour les fans d’horreur, on peut tout de même se réjouir avec l’arrivée de Violent Night (Ô violente nuit), du réalisateur Tommy Wirkola (Dead Snow 1 et 2). Mettant en vedette David Harbour (Stranger Things, Hellboy), celui qui apporte joie et bonheur aux enfants de la Terre a un message pour ceux et celles n’ayant pas été sages cette année: Père Noël arrive ce soir!

Durant la nuit de Noël, un groupe de mercenaires prend en otage une famille riche afin de leur soutirer une petite fortune. Cependant, le Père Noël, démoralisé par les enfants trop gâtés et maintenant alcoolique, se trouve dans les parages et devra tout faire pour sauver Trudy, une petite fille qui croit en lui.
svg%3E

Qu’on se le dise, Violent Night est le film parfait pour débuter les festivités. Tout y est pour nous plaire: on a de l’humour bien placé, de l’action pour nous tenir en haleine, du gore, du gore et encore du gore!

Si le scénario est plutôt simple, on s’attache très rapidement au Père Noël, campé par l’excellent Harbour. Et même si l’action tarde à arriver un tantinet au début du film, on entre facilement dans cette histoire rocambolesque qui mêle Die Hard et Home Alone. Le reste de la distribution se débrouille bien, même si certains personnages secondaires manquent de profondeur. Il faut toutefois souligner le dynamique John Leguizamo (Land of the Dead), qui nous livre un solide vilain pour se mesurer à Saint-Nicolas.

On sent l’expérience derrière la caméra de Wirkola qui sait divertir son public. Que dire de cette scène iconique sur fond de Christmas Time de Bryan Addams qui deviendra sans aucun doute culte. Si on se souvient de la farce qu’était Santa’s Slay avec Bill Goldberg, Violent Night plaira à un plus grand nombre avec sa trame plus dramatique et beaucoup moins grotesque.

Que dire de plus? Amenez toute la famille (ouin, peut-être pas…) voir ce film si ce n’est pas déjà fait. Les amateurs de gore et d’humour noir se régaleront. Gageons que Violent Night deviendra un classique incontournable aux côtés d’autres œuvres féeriques telles que Krampus de Michael Dougherty.

Note des lecteurs6 Notes
Points forts
David Harbour
De l'action et de l'humour
Une bonne histoire avec un bon vilain
Du gore à souhait
Points faibles
Un scénario simple
4
Note Horreur Québec

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×