S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Je me considère comme un fan d’horreur qui aime le divertissement pur et dur. J’aime m’asseoir devant un film et le regarder en mettant mon cerveau à OFF. C’est pourquoi je suis le fan #1 de Jason Goes to Hell. Avec le boulot, les enfants et les multiples projets, dont certain que j’ai vraiment hâte de vous annoncer, disons que je n’apprécie pas vraiment présentement les films que plusieurs qualifieraient d’intellectuels ou de slow burner. J’ai encore plus de misère à apprécier ce genre de films lorsque le scénario est rempli d’irrégularités, mais qui sont rapidement pardonnés parce qu’ils sont considérés comme artistiques. C’est donc sans grande surprise que j’ai détesté des films comme Hereditary, Mandy, Annihilation et Apostle. Il ne se retrouvent donc pas dans mon top 100% divertissement.

10- Montreal Dead End de Rémi Fréchette

Lorsque j’ai vu le film en grande première à Fantasia cet été, je suis sorti de la salle perplexe. Nous étions quelque-uns à discuter et je ne savais pas si j’avais aimé ou pas. Ça ne pas empêché de revoir le film et de vraiment l’apprécier à sa juste valeur. Le travail et l’effort mis dans ce film sont incroyables et c’est pourquoi je me sens obligé de l’insérer dans mon top 10.

9- Puppet Master: The Littlest Reich de Sonny Laguna & Tommy Wiklund / Leprechaun Returns de Steven Kostanski

Puppet Master: The Littlest Reich et Leprechaun Returns tombent dans la catégorie «mauvais mais excellent». On ne peut pas se cacher que les deux séries ne sont pas du grand cinéma, mais demeurent de véritables classiques des années 80 et 90. C’est pourquoi j’ai décidé de les réunir au huitième rang. Les 2 films m’ont divertis au plus haut point.

8- Halloween de David Gordon Green

Si je suis avec des amis et qu’on discute du Halloween de David Gordon Green, je suis plutôt négatif. Je trouve que le scénario du film laisse vraiment à désirer et j’aurais fait le film complètement différemment. Cependant, Gorden Green a su nous ramener un Michael Myers vraiment terrifiant. J’aimerais maintenant voir un nouveau Friday the 13th et un nouveau Nightmare on Elm Street.

7- Cam de Daniel Goldhaber

J’ai regardé Cam sans avoir même vu la bande-annonce et j’ai été agréablement surpris. Le film maitrise très bien les éléments de doute. L’intrigue est intéressante et intelligente. Madeline Brewer est vraiment excellente dans son rôle.

6- The Heretics de Chad Archibald

Je suis la carrière du collectif Black Fawn Film depuis leur tout début. D’année en année, ils ont su monter la barre un peu plus haut et The Heretics est selon moi leur meilleur. Je crois que le fait d’avoir engagé des scénaristes a vraiment aidé à leur évolution. Réalisation, scénario, montage et jeux d’acteurs vraiment bien réussis.

5- To Hell and Back: The Kane Hodder Story de Derek Denis Hebert

Je vais surement être le seul à intégrer un documentaire dans mon top 10. Je suis un fan de documentaire d’horreur et je suis toujours assez critique envers eux. Les montages manquent de rythme et que la réalisation est parfois paresseuse. C’est tout le contraire avec to Hell and Back. L’histoire de Kane Hodder est incroyable et expliquée avec une réalisation et un rythme parfait.

4- Victor Crowley de Adam Green

Je ne pas particulièrement fan des trois premiers films, mais ce quatrième opus m’a donné le goût de les revoir. Sérieusement, c’est pour moi une comédie d’horreur parfaite: tout y est. En plus, il est toujours agréable d’y voir Kane Hodder à son meilleur.

3- Revenge de Coralie Fargeat

À chaque année quelques “rape and revenge” arrivent sur nos écrans et la plupart du temps c’est la même poutine qu’on nous raconte. Toutefois, un de la liste arrive parfois à sortir du lot et pour moi, cette année, c’est Revenge qui remporte la palne. Si on réussit à oublier le fait que le personnage principal Jen survit à sa chute de plusieurs dizaines de mètres, le reste du film est un pur divertissement. Sans compter qu’il est très agréable à regarder et ce, autant pour les messieurs que les mesdames.

2- Mom and Dad de Brian Taylor

Pour moi, l’interprétation de Nicolas Cage et de Salma Blair était parfaite. C’est le genre de qui réunit tous les ingrédients pour divertir le téléspectateur. La réalisation et le montage est quasi parfaite ce qui place Mom and Dad à la deuxième position de mon top 10 de l’année.

1-  A Quiet Place de John Krasinski

J’ai regretté beaucoup de ne pas avoir pris le temps d’aller voir le film au cinéma, surtout après avoir vu un ami à moi écrire sur Facebook: «le film le plus stressant de tous les temps!» Cependant, j’ai visionné le film dans un avion au beau milieu de la nuit sur un vol Montréal-Paris. J’étais donc, avec mes écouteurs, à regarder mon petit écran dans un silence total. Et effectivement, A Quiet Place est l’un des film les plus stressants que j’ai vu de ma vie.

Mon coup de gueule

Terrifier de Damien Leone

J’ai de la difficulté à me prononcer sur mon coup de gueule. J’ai vraiment détesté plusieurs films cette année. J’ai n’ai pas trouvé l’année 2018 incroyable. Faire mon Top 10 a été difficile. Tellement de déception avec des films comme Slender Man, Winchester, The Nun, The Predator, The Strangers: Prey At Night et The First Purge, en plus de ceux nommés en introduction (surtout Mandy!), mais je vais y aller malheureusement avec un film indépendant: Terrifier. On a ici un film qui aurait tellement pu être incroyable, surtout grâce au personnage de Art The Clown. Cependant, le film ne porte que sur ce personnage et le gore. Tout le reste est inexistant. Scénario bâclé et sans aucune originalité, personnages stupides et sans profondeur, réalisation et montage des plus amateurs, tellement que même Art perd de son lustre plus le film avance. Cependant, avec le succès du film, j’espère qu’on verra une suite et qu’elle sera de plus grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.