Dans les pas dune poupee suspendue

[Littérature] Dans les pas d’une poupée suspendue: une monstrueuse poupée gigogne

Note des lecteurs1 Note
3.5
Note Horreur Québec

Le Québec comprend son lot d’auteurs de fiction d’horreur méconnus malgré leur immense talent, et Frédérick Durand en fait partie. Cette année, l’auteur de Six croix pour le lys rouge souligne sa première collaboration avec les éditions Tête première avec Dans les pas d’une poupée suspendue, qui raconte la plongée aux enfers d’un fan de BD qui hérite d’un manoir faustien. Fidèle à lui-même, Durand promet du sexe et du sang, et il livre la marchandise.

Lyrique et romantique comme on l’aime, sa plume affiche ici une nouvelle retenue qui ne freine en rien sa maîtrise des codes du suspense. Doit-on une part de cette maturité à la direction littéraire de Fanny Demeule (Monstres et fantômes, Cruelles)? Une chose est sûre, le style profite à l’architecture spiralée du récit, de plus en plus rapide et oppressante.

Dans les pas d'une poupée suspendue couverture livreLes descriptions du manoir, où d’inquiétantes œuvres d’art côtoient des accessoires incongrus de manière dédaléenne, forment le point fort du roman. On voudrait le visiter comme on visiterait la Mystérieuse Maison Winchester, à laquelle l’auteur fait d’ailleurs amplement référence. D’autres références à l’enfer et aux fantômes parsèment le récit. Les plus obscures surprennent autant qu’elles font sourire; c’est le cas, par exemple, d’une allusion au groupe Coven et à son iconique Witchcraft Destroys Minds & Reaps Souls.

Même si Durand s’affiche au meilleur de sa forme, une certaine lassitude pourrait s’emparer du lecteur familier avec les thèmes et motifs qui lui sont si chers. Au premier rang, un classique: le trentenaire délaissé, trop grand et trop maigre, que la maladresse et les cicatrices d’acné poussent dans le refuge des bandes dessinées, d’où il observe les filles de loin. En manipulant d’obscures forces qu’il ne contrôle pas, il se découvre un goût pour le sexe et la violence; un cocktail explosif pour celui qui rappelle drôlement un incel. Dans les pas d’une poupée suspendue divise aussi les femmes amères et castrantes d’un côté et les chimères lascives aux formes difficilement contenues dans leurs corsets de l’autre. Les stéréotypes s’inscrivent dans une narration typiquement «durandienne», de sorte que l’habitué pourrait naviguer plus aisément dans le labyrinthe construit pour le confondre qu’on pourrait le penser. Les novices se régaleront toutefois de cette offrande aussi érotique que sanglante.

Ainsi, bien que supérieur aux précédents Quinze croix pour le lys rouge et La nuit soupire quand elle s’arrête, Dans les pas d’une poupée suspendue perd quelques points pour sa prévisibilité. Un poids lourd de la littérature de genre comme Frédérick Durand ne peut perdre son swing… On veut qu’il nous mette KO encore longtemps!

Lancement virtuel - DANS LES PAS D'UNE POUPÉE SUSPENDUE par Frédérick Durand

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×