sans gravite alain raimbault

[Littérature] Sans gravité: infiltrer le malaise

Note des lecteurs1 Note
4
Note Horreur Québec

Sans gravité est paru en automne dernier aux éditions L’Instant Même. Il s’agit d’un condensé de nouvelles noires qui basculent tantôt vers l’horreur, d’autres fois davantage vers le genre policier.

Alain Raimbault n’en est pas à ses premiers pas dans le monde de l’écriture. Sans gravité est pourtant le premier recueil de genre de l’auteur, qui a mentionné en entrevue ne pas s’être senti capable de conduire un roman entier de genre et avoir ainsi préféré une série de contes. Il ne reste qu’à espérer que cette excursion vers le côté obscur lui donnera envie de justement nous pondre un long roman, puisque chacune des nouvelles nous laisse entrevoir suffisamment de matière pour développer beaucoup plus longuement.

Sans Gravité couverture livreSes nouvelles se lisent de manière très fluide, et leur chute nous cause parfois la déception d’en avoir terminé avec les personnages et les situations mis en scène. Est-ce que des sujets aussi captivants et des transgressions de tabous élaborés comme celles qu’on nous sert ne mériteraient pas au final plus de pages? N’est-ce pas en fait la preuve que les intrigues sont bien ficelées si on regrette de s’en extirper de manière aussi abrupte?

Cet assemblage de textes fait l’effet d’une grappe de raisins. On y décroche quelques fruits, sans se rendre compte qu’on a finalement gobé la totalité. Chaque page est un pur plaisir et une avalanche d’émotions. On s’amuse à essayer d’anticiper les conclusions, mais les jonctions farfelues que prend le romancier avant d’aboutir donne droit à de véritables feux d’artifices. L’auteur donne beaucoup de style à sa plume et n’hésite jamais à tanguer vers un humour décapant pour nous faire accepter l’inacceptable. Il faut aussi s’attendre à ce que l’horreur ou l’étrangeté soit d’origine psychologique. Cependant, les contextes différents dans lesquels se présentent les histoires aident à donner du rythme à l’ensemble.

Il faut dire qu’il y aussi une grande finesse apportée à l’ordre dans lequel sont placées les nouvelles. On ressent non seulement ce désir de varier les épisodes, mais c’est de cette manière aussi qu’on nous donne une chute finale assez mémorable.

En résumé, le recueil s’avère être un délicieux cocktail d’inquiétantes étrangetés.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×