TCM0 1

«Texas Chainsaw Massacre»: les 10 personnages les plus marquants de cette franchise en dents de scie

Le texte qui suit est basé sur une série de films bien connue des amateurs d’horreur: Texas Chainsaw Massacre. Comme c’est assez plaisant de faire des listes, votre scribe s’est dit qu’un top 10 axé sur les personnages de sa franchise horrifique préférée accompagnerait fort bien la futur critique du dernier volet, qui sera mis en ligne sur la plateforme Netflix le 18 février. Bien évidemment, on y compte beaucoup de méchants (la famille élargie de la scie, oui), mais quelques gentil.e.s aussi.

Texas Chainsaw Massacre Tex image

10. Tex

Lorsqu’il était encore jeune, vert et naïf, Viggo Mortensen (ben oui, le beau Aragorn de The Lord of the Rings et la muse des plus récents Cronenberg) a décroché un rôle de deux faces — celui de Edward «Tex / Junio » Sawyer — dans le correct Leatherface: The Texas Chainsaw Massacre III (1990). On pourrait supposer que le surnom Tex est en référence à l’un des membres principaux de l’infâme «famille» de Charles Manson. Juste pour voir la bouille de jeune premier de Mortensen, le troisième film vaut le détour — et aussi pour la soundtrack qui rock.

Texas Chainsaw Massacre Stretch image

9. Stretch

Stretch, ou Vanita Brock sur son baptistaire, c’est la belle final (cow) girl qu’on a pu voir dans The Texas Chainsaw Massacre 2, sorti en 1986. Interprétée par Caroline Williams, la charmante animatrice de radio en a séduit plus d’un dans ce dynamique rôle, qui ne l’amena hélas pas au convoité statut de scream queen. C’est qu’il n’y avait pas tant de films marquants dans la fiche IMDb de la grande brunette (désolé, mais The Stepfather 2 et Leprechaun 3 sont loin d’être des classiques). Or, elle a un mini caméo dans la suite de TCM 2: ‘faut pas cligner des yeux, elle n’y joue le rôle muet d’une fille avec un micro (Stretch?) que pendant sept secondes top chrono. Mieux que rien, hein? Heureusement, son téléphone rouge sang a recommencé à sonner pas mal après avoir joué dans le 2e Halloween de Rob Zombie et que le DOP de ce dernier (BJ McDonnell) l’ait engagé pour Hatchet III.

Texas Chainsaw Massacre Vilmer image

8. Vilmer

Lancé au festival SXSW 1995 (pour être ensuite tabletté et finalement sortir en vidéo 3 ans plus tard), le quatrième et mal aimé film de la franchise, Texas Chainsaw Massacre: The Next Generation (seul film réalisé par Kim Henkel, scénariste de l’original) mettait en vedette une paire de stars en devenir, soit nul autre que Renee Zellweger (qui y joue une fille qui crie) et l’oscarisé Matthew McConaughey. Ce dernier reprenait le flambeau de l’antagoniste le plus cinglé/demeuré de la bande, après Neal et Moseley dans les deux premiers en incarnant Vilmer Slaughter. Impossible de ne pas se délecter de voir l’acteur dans toute son intensité une quinzaine d’année avant qu’il ne joue un autre déviant, dans l’excellent Killer Joe (réalisé par William «The Exorcist» Friedkin). Au final, ça donne un film complètement fou, qui inclut aussi un trio de brefs caméos de la classe de ’74, soit John «Grandpa» Dugan, Marilyn «Sally» Burns et Paul A. «Franklin» Partain (1946 – 2005).

Texas Chainsaw Massacre Nubbins image

7. Nubbins

Edwin Neal a joué ce débile et singulier pouceux (ou hitchhiker), alias Nubbins Sawyer (tel qu’on l’a renommé dans la suite), soit le tout premier membre de la «famille» rencontré par nos pauvres protagonistes. Et tout un! Tache de vin au visage et sourire niais grand comme ça, le gars commence à raconter illico des histoires dégueulasses (du temps où l’abattoir du coin employait les siens), avant de jouer du Polaroïd, de taillader la main de Franklin et de maudire le groupe avant de prendre la poudre d’escampette en riant à pleines dents. Avec son côté grand dadais éméché et un peu (beaucoup) con, il fait presque à Keanu Reeves dans Bill & Ted, après un badtrip de champignon.

Texas Chainsaw Massacre Lefty image

6. Lefty

Dans le 2e volet, Lieutenant Boude «Lefty» Enright est l’oncle vengeur de Sally (maintenant internée) et Franklin Hardesty (RIP), une espèce d’ex-ranger texan avec de beaux habits, une cravate et un chapeau de cowboy immense. Quand on y pense, c’est quand même complètement dingue que l’acteur culte Dennis Hopper (1936 – 2010), qui venait de jouer un autre magnifique fêlé dans le Blue Velvet de David Lynch, ait décroché ce rôle. Sérieux, dans TCM2, il semble être presque aussi dangereux que Robert Mitchum dans The Night of the Hunter et que notre famille de cannibales. On n’a rien qu’à le voir magasiner des tronçonneuses pour s’en convaincre (du bonbon!). Mais qu’est-ce qu’ils sont fous ces Américains!

Texas Chainsaw Massacre Drayton image

5. Drayton

Celui qui est crédité en tant qu’old man, le patriarche du premier film, renommé Drayton Sawyer dans le deuxième, ou le cuisinier (le cook), est une anomalie. Interprété par Jim Siedow (1920-2003) dans les deux premiers, tous deux sous la direction de Tobe Hooper, il est le bonhomme qui gère le poste de gaz, en plus d’y vendre ce qu’il cuit sur son BBQ. Ce redneck vieillissant à la voix nasillarde et au sourire narquois était tout simplement parfait; ‘faut juste pas goûter à son BBQ ni à son chili, même s’il a gagné tout plein de prix. C’est tellement pissant de le voir battre Sally avec un vieux balai, comme une vieille sorcière! Le personnage a également été correctement joué par Bill «Chop Top» Moseley dans ce triste ratage qu’est Texas Chainsaw 3D (2013) et par Dimo Alexiev dans le Leatherface (2017) des fortiches Julien Maury et Alexandre Bustillo.

Texas Chainsaw Massacre Hoyt image

4. Hoyt

Aussi malengueulé et autoritaire que menaçant, Sheriff Winston Hoyt, aussi appelé Charlton «Charlie» Hewitt Jr. sur son baptistaire, est un saligaud de psycho dans la refonte de Marcus Nispel (parue en 2003) et la gorissime suite de Jonathan Liebesman (2006). Il était incarné avec brio par R. Lee Ermey (1944 – 2018), un ex-militaire qui fut nominé aux Golden Globes pour sa puissante performance dans Full Metal Jacket (1987). Ermey semblait né pour jouer Hoyt. Vraiment. C’est que, depuis son passage sur le film de Kubrick, il joué tellement d’hommes de loi dans tellement de films et séries, dont Body Snatchers, Tales from de Crypt, Seven, The Frighteners et les films Toy Story avant d’incarner Hoyt. Ce dernier (son look du moins) semble également avoir été un poil inspiré par Lefty de TCM2. Il est indéniable qu’Ermey restera immortel grâce à FMJ de même qu’à sa fameuse performance dans les 2 TCM produits par Michael Bay. Fait cocasse, Ermey a joué sous la direction du réalisateur de l’original dans l’oubliable thriller I’m Dangerous Tonight.

Texas Chainsaw Massacre Chop Top image

3. Chop Top

Dans TCM 2 (1986), Robert «Chop Top» Sawyer est un personnage véritablement inoubliable, qui a fait de Bill Moseley un acteur culte, devenu aujourd’hui une icône du cinéma d’horreur grâce à Rob Zombie (et à sa trilogie Firefly). Pour la petite histoire, Moseley avait repris le rôle du pouceux (le hitchiker) dans un fan-film intitulé The Texas Chainsaw Manicure (un court métrage de 5 minutes, réalisé autour de 1984), qui avait amusé Hooper au point de l’engager pour jouer un rôle similaire dans la suite de son classique. Vétéran du Vietnam (comme Tom Savini, qui s’occupe des SFX), Chop Top est un genre de hippy flegmatique au look psychotronique, avec une plaque de métal très apparente sur le crâne, qu’il aime beaucoup se gratter avec un vieux cintre rouillé. Vraiment dommage qu’on n’ait jamais pu revoir Chop Top (qui est tué à la fin du film), bien que Moseley ait repris le rôle dans un moyen métrage de 60 minutes intitulé All American Nightmare. Filmé entre 1998 et 2000 par William Hooper (fils de Tobe) et mettant également en vedette Buckethead (l’ex-guitariste de Guns n’ Roses devait aussi signer la trame sonore), le film n’a hélas finalement jamais vu le jour…

Texas Chainsaw Massacre Sally image

2. Sally

Sally Hardesty, c’est véritablement LA final girl originelle. Celle qu’on a rencontrée quatre bonnes années avant que Jamie Lee Curtis ne s’égosille magistralement en tant que Laurie dans l’immortel Halloween. Eh oui. On parle bien de la frangine de cet enfoiré de Franklin, qui fut interprétée par Marilyn Burns (1949 – 2014). L’iconique scène du souper repose principalement sur la terreur vécue par la survivante, dont le directeur photo Daniel Pearl filme en extrême gros plans le rictus horrifié et les yeux injectés de sang, alors qu’elle tente vainement de ne pas perdre la raison… Il est indéniable que son rire dément lors de la scène finale résonnera dans les annales du cinéma d’horreur pendant encore longtemps.

Au rayon retrouvailles, elle joua à nouveau pour Hooper, dans le méconnu et joyeusement crade Eaten Alive (sorti en 1977, avec un jeune Robert «Freddy» Englund), avant de revoir Ed Neal dans le post-apo Future-Kill (1985). Quant à Henkel (scénariste du film de 1974), elle reprit brièvement le rôle de Sally dans son infâme TCM: The Next Generation (qu’il réalisa en 1995), avant de le retrouver pour Butcher Boys (qu’il coscénarisa en 2012). Elle put également renouer une dernière fois avec John «Grandpa» Dugan et Gunnar «Leatherface» Hansen dans Texas Chainsaw 3D (2013). Finalement, le personnage reprendra du service dans le film de 2022, alors que Sally sera jouée par l’actrice Olwen Fouéré (Space Truckers, Mandy, The Northman).

Texas Chainsaw Massacre Leatherface image

1. Leatherface

En pôle position, on retrouve sans surprise Leatherface, celui qui adore porter le visage de ses victimes, confectionnant des masques (et parfois des tabliers) avec de la chair humaine, de même que des sculptures et du mobilier plutôt morbides à l’aide d’ossements de toutes sortes. S’inspirant du cas d’Ed Gein (un sordide et pas-toute-là meurtrier, doublé d’un déterreur de cadavres possiblement nécrophile, ayant influencé tellement de films, de Psycho à The Silence of the Lambs, en passant par Deranged et tellement d’autres), on a appelé face-de-cuir de plusieurs façons depuis près d’un demi-siècle: soit Bubba, Junior ou Jedidiah Sawyer (ou Slaughter dans le 4e film), ou encore Thomas Brown Hewitt (dans les productions Michael Bay). Il est également le fil conducteur, soit le seul personnage à figurer dans tous les films de la franchise. On a raconté sa jeunesse à maintes reprises, notamment dans TCM: The Beginning (2006) et Leatherface (2017), avant de nous le montrer vieillissant (dans celui de 2022).

Or, personne ne l’aura interprété mieux que Gunnar Hansen (1947-2015) dans le tout premier. Ce fut le coup de foudre (ou de masse) inouï à l’instant même où il referma brutalement la porte de sa boucherie à lui. Quelle claque, oui. On ne reverra Hansen que dans le susmentionné Texas Chainsaw 3D, sans masque, dans le rôle de Boss Sawyer. Et son look ne fut jamais aussi poisseux que dans l’original. On se doit de mentionner les autres acteurs qui ont pu interpréter le personnage, soit Bill Johnson et le cascadeur Tom Morga (sous le magnifique masque créé par Tom Savini pour le #2), R. A. Mihailoff (avec son de métalleux et sa coupe Longueuil dans le III), Robert Jacks (plus travesti que jamais dans sa suite), l’immense Andrew Bryniarski (le seul qui l’a joué deux fois, dans la refonte et sa préquelle), Dan Yeager (qui n’a peu impressionné dans celui en 3D), Sam Strike (en mode naturaliste, mais torturé dans celui de Maury/Bustillo) et Mark Burnham (en 2022).

Texas Chainsaw Massacre image

Famille élargie

Évidemment, on aurait aimé pouvoir inclure Pam, jouée par Teri McMinn, la fille sur l’affiche de l’original, s’étant fait empaler en cuisine sur un crochet de boucher (aïe, ça doit faire si mal). C’est qu’on ne la voit pas très longtemps, mais juste assez pour qu’elle soit de cet iconique plan. Vous savez celui où on suit tranquillement ses shorts écarlates, avant qu’elle ne soit avalée par la maison des psychopathes.

Parlant de jolie fille, il y a aussi Erin, la final girl de l’étonnamment réussie refonte, jouée à l’époque par une nouvelle venue, la somptueuse Jessica Biel. Finalement, tout fan d’horreur qui se respecte nous en voudrait de ne pas mentionner la présence du camionneur Benny, interprété par le cultissime Ken Foree (Dawn of the Dead, From Beyond, The Devil’s Rejects, etc.) dans le film de 1990. Car mémorable est son combat mano a mano avec le bûcheron masqué dans un lac rempli d’eau.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Horreur Québec
?
Ce site Web récolte de l'information via Google Analytics. Cliquez ici pour vous exclure.
×