[Critique] «Hail Satan?»: que le diable nous emporte

Note des lecteurs0 Note0
3.5
Note Horreur Québec

Connaissez-vous le Satanic Temple? Sujet du documentaire Hail Satan?, cette organisation plus politique que religieuse s’attaque depuis 2013 à la prédominance des valeurs chrétiennes au sein l’appareil étatique américain et défendent les libertés individuelles, l’égalité, la justice sociale –— ainsi que le droit aux blasphèmes — d’une manière plutôt originale et ludique.

La réalisatrice Penny Lane (Our Nixon) a commencé à s’intéresser à ce mouvement lorsqu’il a attiré l’attention des médias en protestant contre la présence d’un monument dédié aux 10 commandements installé près du Capitole de l’État d’Oklahoma et privilégiant ainsi ouvertement une religion par rapport aux autres, ce qui va à l’encontre de la pluralité des croyances protégée par la Constitution américaine. Au lieu de demander tout simplement le retrait du monument, le Satanic Temple a milité afin qu’une gigantesque statue de Baphomet soit érigée aux côtés de l’énorme pierre où sont inscrites les lois de Moïse.

Hail Satan affiche filmDonc non, les membres de l’organisation ne sont pas réellement des suppôts de Satan qui sacrifient des bambins lors de messes noires, mais plutôt un mouvement politique misant sur une stratégie audacieuse, provocatrice et efficace. Dans plusieurs sociétés, incluant le Canada, les personnes avec des croyances religieuses ont plus de droits que les athées (sans compter que l’athéisme est très mal vu aux États-Unis). Les membres du Satanic Temple l’ont compris et c’est en exploitant ces droits religieux que l’organisation parvient à lutter en faveur d’une séparation très nette de l’Église et de l’État, en faveur d’une démocratie laïque.

Ainsi, dans ce documentaire, on peut observer les membres du groupe questionner qu’une prière soit récitée au début du conseil d’une ville américaine ou encore offrir des activités parascolaires sur le satanisme à de jeunes enfants, puisque les chrétiens ont le droit d’offrir le même genre de «service» (il faut voir la réaction de certains parents pour comprendre toute la justesse de la démarche!). Le Satanic Temple se permet même d’attaquer les législations liberticides de certains états concernant l’avortement, puisque ces lois sont basées sur des valeurs chrétiennes, une position qui leur permet ainsi de lutter également contre l’homophobie, la transphobie, etc.

Cependant, malgré que la figure de Satan soit surtout exploitée afin de symboliser leur rébellion, ne vous inquiétez pas. Hail Satan? nous présente tout de même son lot d’étranges cérémonies présentant des corps dénudés dans des décors gothiques et revient sur la paranoïa qui a éclaté dans les années 80-90 concernant le satanisme, la musique métal et le jeu de rôles Donjons et dragons.

Hail Satan capture écran

Évidemment, nous serions curieux de voir comment agirait cette organisation — qui compte quelques sections au Canada — dans le débat qui fait rage au Québec et il serait amusant de voir des enseignants se pointer en classe avec un pentagramme autour du cou ou des cornes sur la tête. Cependant, ce serait présomptueux et malavisé de leur prêter quelconques intentions à ce sujet puisque leur lutte s’inscrit dans le contexte très singulier de la société américaine.

En résumé, Hail Satan? est un documentaire inspirant et divertissant qui stimule la réflexion et la discussion.

Hail Satan? est présenté cette semaine au Cinéma du Parc de Montréal et le sera au Cinéma Le Clap à Québec dès le 22 mai.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.